€CALYPSE NEWS

samedi 9 janvier 2016

France: menace terroriste, les Français ont la pétoche et les politiques se frottent les mains

M090116

11:25 -
"L'idée que le terrorisme pouvait frapper de nouveau en France s'est installée durablement dans quasiment tous les esprits" puisque pour 95% des personnes interrogées, la menace terroriste est élevée. Par ailleurs, si 88% des Français font confiance aux forces de l'ordre pour lutter contre le terrorisme, seulement 49% font confiance au chef de l'Etat, François Hollande, et à son gouvernement, pour faire face à cette menace" rapporte Reuters citant un sondage de l'Ifop réalisé pour Sud-Ouest Dimanche auprès de 1.006 personnes les 4 et 5 janvier dernier.

Ce sondage confirme l'analyse selon laquelle la lutte contre le terrorisme telle qu'elle est menée en France n'est pas efficace, non pas à cause de l'incompétence des forces de l'ordre et des moyens mis en oeuvre mais parce que la menace est traitée d'une façon pervertie par le pouvoir politique dans le sens ou cette menace est considérée comme un atout, un argument électoral, pour sauver ou prendre le pouvoir. 

Pour le parti mondialiste PS/LR, il s'agit de favoriser l'arrivée de Le Pen au second tour en accentuant la peur du terrorisme chez les Français donc le vote FN en sachant que le candidat qui lui sera opposé - qu'il soit PS ou LR - sera forcément le vainqueur selon la loi du 21 avril. Donc, pour le PS comme pour le LR, la victoire finale se joue directement au premier tour et là encore, c'est la menace du terrorisme qui est l'instrument privilégié de la campagne via des mesures sécuritaires. 

Chacun a son rôle: le PS soutient le gouvernement, le LR s'y oppose mais finalement, un arrangement est trouvé. Ce qui compte, pour le PS comme pour le LR, c'est de donner l'impression qu'ils luttent autant l'un que l'autre contre la menace terroriste tout en maintenant des nuances d'approche plus ou moins de gauche ou plus ou moins de droite. 

En sommes, nous sommes face à une forme de coalition gauche-droite qui ne dit pas son nom. Sarkozy ou Juppé pourraient tout aussi bien être au gouvernement avec Valls et Taubira que les mesures prises seraient absolument les mêmes, le débat sur la déchéance de nationalité l'illustrant parfaitement puisqu'au bout du compte, cette mesure sera probablement votée par le Congrès, c'est à dire cette coalition gauche/droite qui forme un tout mondialiste par opposition au patriotisme du FN.

Un patriotisme faussaire puisque tout le monde sait d'avance - y compris au FN - que Le Pen n'a quasiment aucune chance de gagner le second tour...donc d'accéder au pouvoir.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La crainte des attentats installée en France

Le Figaro avec Reuters, le 9 Janvier 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 9 Janvier 2016


_________***__________

Un an après les attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher à Paris, la crainte du terrorisme s'est installée durablement en France, confirme un sondage de l'Ifop réalisé pour Sud-Ouest Dimanche auprès de 1.006 personnes les 4 et 5 janvier dernier.
 Pour 95% des personnes interrogées, la menace terroriste est élevée
Pour 95% des personnes interrogées, la menace terroriste est élevée et la proportion est à peu près la même des sympathisants du Front de gauche (FG) à ceux du Front national (FN) en passant par ceux des partis socialiste (PS) ou des Républicains (LR). Ce pourcentage n'était que de 52% en septembre 2010. Il est monté régulièrement au fil des ans pour atteindre 93% après les attaques de janvier 2015 et un pic de 98% après celles du 13 novembre, qui ont fait 130 morts à Paris.
La proportion de personnes jugeant cette menace "très élevée" est, elle, passée de moins de 20% avant les attentats de janvier 2015 à 68% au lendemain de ceux du 13 novembre, pour se stabiliser aujourd'hui à 41%. Entre-temps, il y a eu un projet d'attentat contre une église à Villejuif, près de Paris, la décapitation d'un chef d'entreprise à Saint-Quentin-Fallavier, en Isère, et l'attaque déjouée du Thalys entre Bruxelles et Paris.
 L'idée que le terrorisme pouvait frapper de nouveau en France s'est installée durablement dans quasiment tous les esprits
"L'idée que le terrorisme pouvait frapper de nouveau en France s'est donc installée durablement dans quasiment tous les esprits", commente l'institut de sondage Ifop.
  88% des Français font confiance aux forces de l'ordre
Selon cette enquête, 88% des Français font confiance aux forces de l'ordre pour lutter contre le terrorisme, une proportion relativement stable depuis janvier 2015, malgré la répétition des attentats ou tentatives d'attentats. Cette cote de confiance est, là encore, à peu près du même ordre de l'extrême gauche à l'extrême droite.
  49% des personnes interrogées disent en revanche faire confiance au chef de l'Etat
Seulement 49% des personnes interrogées disent en revanche faire confiance au chef de l'Etat, François Hollande, et à son gouvernement, face à la menace terroriste. Une cote de confiance qui a peu varié depuis janvier 2015 (51%), mais qui est en revanche très différente selon les sympathies des personnes sondées : elle va de 24% pour les sympathisants du FN et 29% pour ceux de LR, à 90% pour les sympathisants du PS en passant par 62% pour ceux du FG.

Enfin, l'adhésion des Français aux frappes aériennes effectuées par la France contre des positions du groupe Etat islamique (EI) en Syrie a sensiblement augmenté : elle est passé de 76% fin septembre à 82%, en passant par un pic de 85% après les attentats du 13 novembre.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Bitcoin : JPMorgan sert d’intermédiaire entre acheteur et vendeur

Jamie Dimon :" Bitcoin est une escroquerie " «  La banque américaine JPMorgan a été contrainte de s'expliquer sur son...