dimanche 31 janvier 2016

France: intervention en Libye, un peu de justice dans ce monde de zombies?

G310116

21:50 -
«Lorsque le beau temps va arriver en Méditerranée, il y a des risques de passage de combattants de Daesh qui pourraient se mélanger à des réfugiés débarquant en Italie. C'est un risque majeur», a expliqué le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian lors de l’émission Le Grand Jury sur RTL cité par RT France.

Maintenant que la question des moyens militaires des forces françaises pour une intervention en Libye est réglée par la fin de l'opération extérieure en Centrafrique Sangaris, le ministre de la Défense peut travailler l'angoisse de l'opinion publique en jouant sur la menace terroriste pour justifier un nouveau viol par la France du droit international et du principe de souveraineté. 

C'est peut-être aussi une bonne opération de politique intérieure pour couler le probable candidat Sarkozy à l'élection présidentielle de 2017 puisque personne n'ignore sa responsabilité dans la déstabilisation de la Libye par l'assassinat de son président avec les conséquences que nous savons et qui pourrait lui interdire son retour à l'Elysée comme une autre affaire concernant également la Libye pourrait interdire à une fameuse candidate soutenue par le prestigieux New York Times d'entrer à la Maison Blanche. Un peu de justice dans ce monde de zombies?
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Daesh à 350 km de l'Europe : Le Drian alerte sur la présence de l'EI en Libye

RT France, le 31 Janvier 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 31 Janvier 3016


_____________***___________

Des combattants de Daesh se mêlant aux réfugiés voyageant de la Libye vers l’Italie, cela représente un grand danger pour l’Europe, a noté dimanche le ministre de la Défense français Jean-Yves Le Drian lors de l’émission Le Grand Jury sur RTL.
 Ils sont là, sur près de 300 kilomètres linéaires de côtes, et ils se répandent
Dans son interview, le ministre a noté l’urgence de trouver une solution politique à la crise libyenne afin de combattre la progression du groupe terroriste Daesh qui rassemble à l’heure actuelle des milliers de combattants à travers le pays.

«Daesh s’installe», a expliqué Le Drian au média français. 
«Je suis très inquiet sur la Libye, depuis septembre 2014. Ils sont là, sur près de 300 kilomètres linéaires de côtes, et ils se répandent», a-t-il poursuivi.
D’après lui, Daesh se trouve seulement à 350 kilomètres de l’île italienne de Lampedusa, qui est le point d’arrivée pour des milliers de migrants et de réfugiés fuyant la Libye pour atteindre l’Union européenne. 
Lorsque le beau temps va arriver, il y a des risques de passage de combattants qui pourraient se mélanger à des réfugiés
«Lorsque le beau temps va arriver en Méditerranée, il y a des risques de passage de combattants qui pourraient se mélanger à des réfugiés. C'est un risque majeur», a expliqué le ministre français.
un nouveau conflit en Libye
«Chacun se rend bien compte du danger de transférer un conflit au Levant [Syrie et Irak], sur lequel on commence à avoir des éléments positifs, à un nouveau conflit en Libye», a noté Le Drian ajoutant que la solution politique était «le seul moyen» pour éradiquer le problème.
Daesh profite du chaos qui règne dans le pays pour s’emparer de larges pans de territoires
En proie au chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye compte aujourd’hui deux parlements rivaux : celui basé dans la capitale Tripoli aux mains d'une coalition de milices, Fajr Libya, et celui installé à Tobrouk, le seul reconnu par la communauté internationale. On constate que Daesh profite du chaos qui règne dans le pays pour s’emparer de larges pans de territoires.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Macron président ? L’heure de la Résistance a sonné.

La victoire de Macron au premier tour de l’élection présidentielle française de ce 23 avril 2017 a du même coup désigné le futur locata...