mercredi 20 janvier 2016

France: 57 ième jour...

B200116

04:40 -
"Dans la dernière édition de sa revue Dabiq, rendue publique mardi soir, l'Etat islamique rend hommage aux auteurs des attentats du 13 novembre à Paris et à Saint-Denis. Y sont publiées les photos du commando de neuf hommes, avec en fond une photo de Paris et en titre: "Juste la terreur" rapporte Le Figaro.

57 ième jour, donc, sans "impitoyables" frappes contre l'EI en Syrie. Il était pourtant question, un temps, de détruire les capacités de propagande de l'EI or l'on peut constater, aujourd'hui, que le résultat de nos frappes décidément très virtuelles est nul sinon cet hommage rendu par Daech aux terroristes des attaques de Paris n'aurait pas pu se faire. Nous sommes véritablement dirigés par des bras cassés... mais au pays des aveugles, les borgnes ne sont-ils pas les rois?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Daech rend hommage aux terroristes de Paris

Le Figaro, le 20 Janvier 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 20 Janvier 2016


____________***____________

Dans la dernière édition de sa revue Dabiq, rendue publique mardi soir, l'Etat islamique rend hommage aux auteurs des attentats du 13 novembre à Paris et à Saint-Denis. Y sont publiées les photos du commando de neuf hommes, avec en fond une photo de Paris et en titre: "Juste la terreur".

Selon le spécialiste des réseaux djihadistes, Romain Caillet, sept hommes, présentés sous leur nom de guerre, sont reconnaissables: le coordinateur des attaques, Abdelhamid Abaoud, Brahim Abdeslam, Ismaël Omar Mostefaï, Samy Amimour, Foued Mohamed-Aggad, Bilal Hadfi, et le dernier identifié en date, Chakib Akrouh, le kamikaze de l'appartement de Saint-Denis. Les deux hommes restants sont présentés comme Irakiens. Or, il s'agirait de deux des kamikazes qui s'étaient fait exploser au stade de France, et sur lesquels ont avait retrouvé de faux passeports syriens enregistrés parmi les migrants passés par la Grèce. Des appels à témoins avec photo avaient été diffusés pour les identifier, sans résultat.

Autre fait notable, Salah Abdeslam, toujours en cavale après que les enquêteurs ont perdu sa trace du côté de Bruxelles, ne figure pas sur cette photo de groupe.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Trumpisme, le suivisme européen en question

Bien qu’il soit difficile de comprendre le trumpisme tant son auteur sort des codes habituels de la politique, il semble qu’il provoque che...