vendredi 15 janvier 2016

France: 52ième jour...

F150116

19:35 -
"Au cas où nos collègues (de la coalition US dont fait partie la France) cacheraient les résultats de leurs bombardements en Syrie, il nous faudra nous-mêmes nous charger d'informer le public sur ces faits. S'il y en a qui n'ont pas compris jusqu'à présent, ils ont tort" a déclaré le porte-parole officiel du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, cité par Sputnik. 

La France est-elle visée par cette menace? Il serait en effet très intéressant d'avoir le bilan russe des "impitoyables" frappes françaises contre l'EI en Syrie auxquels s'est engagé M Hollande au lendemain des attaques du 13 Novembre 2015 à Paris qui ont fait 130 morts et des dizaines d'invalides à vie. A part les fausses frappes annoncées de temps en temps par Le Drian, sans parler des fausses vidéos du ministère de la Défense, nous en sommes - et jusqu'à preuve du contraire - à 52 jours sans frappes contre l'EI en Syrie. Non pas que le principe des frappes contre Daech en Syrie, en Irak et bientôt en Libye soit stratégiquement indiscutable mais il s'agit d'un engagement solennel du président de la République, un engagement de plus qui, comme tous les autres, reste lettre morte. 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La Russie propose d'informer le public sur les frappes de la coalition en Syrie

Sputnik, le 15 Janvier 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 15 Janvier 2016


__________***__________

La Russie pourrait informer de manière indépendante le grand public sur les résultats des frappes aériennes de la coalition menée par les Etats-Unis.
éviter d'éventuelles falsifications
La Russie pourrait informer de manière indépendante le grand public sur les résultats des frappes aériennes de la coalition menée par les Etats-Unis afin d'éviter d'éventuelles falsifications, a déclaré le porte-parole officiel du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov.
  S'il y en a qui n'ont pas compris jusqu'à présent, ils ont tort
"Au cas où nos collègues cacheraient les résultats de leurs bombardements en Syrie, il nous faudra nous-mêmes nous charger d'informer le public sur ces faits. S'il y en a qui n'ont pas compris jusqu'à présent, ils ont tort", a dit Konachenkov.
En 2014, Daech a intensifié ses activités dans la région du Proche-Orient visant à créer un califat sur les territoires irakiens et syriens. Depuis août 2014, une coalition de 65 pays dirigée par les Etats-Unis bombarde le territoire irakien. Un mois plus tard, la coalition a lancé des attaques contre les positions des terroristes en Syrie. La Russie effectue des frappes aériennes contre Daech en Syrie, à la demande du président syrien Bachar el-Assad.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Pourquoi je m’en fiche complètement que le quotidien Le Monde mente à ses lecteurs

Lors de son audition à la Chambre du Congrès, Comey a reconnu qu’il n’y avait pas d’enquête en cours pour déterminer les éventuelles col...