vendredi 8 janvier 2016

Allemagne: certes, il faut mettre un terme au soutien d'Erdogan à Daesh, sauf que...

I080116

12:25 - Puisque
"la Turquie établit l'ordre de ses priorités d'une manière différente des autres en entretenant des liens avec les djihadistes, il faut exercer une pression sur M.Erdogan, mettre un terme à son soutien masqué aux terroristes et fermer la frontière turque à Daech" déclare la vice-présidente du parti de gauche allemand Sahra Wagenknecht dans une interview au journal allemand Der Spiegel cité par Sputnik sauf que la coalition CDU/CSU au pouvoir dépend du corporate power germanique dont les intérêts sont objectivement les mêmes que ceux d'Erdogan. A défaut, le patronat allemand romprait la politique de sanctions anti-russes de la Chancelière ce qui la rendrait nuisible pour Washington et signerait la fin prématurée de son règne.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Les liaisons dangereuses Erdogan-Daech

Sputnik, le 8 Janvier 2016

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 8 Janvier 2016


___________***____________

Il faut mettre un terme au "soutien masqué" que le président turc Recep Erdogan apporte aux terroristes de Daech, appelle la vice-présidente du parti de gauche allemand.
Quinze Etats y font actuellement la guerre
La menace de l'escalade du conflit en Syrie a atteint un niveau extrême. Quinze Etats y font actuellement la guerre: tantôt de concert, tantôt parallèlement les uns aux autres, et parfois même les uns contre les autres.
il n'y a pas de stratégie commune quant au règlement de la crise
En outre, il n'y a pas de stratégie commune quant au règlement de la crise, déclare la vice-présidente du parti de gauche allemand Sahra Wagenknecht dans une interview au journal allemand Der Spiegel.
la Turquie entretient des liens avec les djihadistes
Par exemple, la Turquie établit l'ordre de ses priorités d'une manière différente des autres en entretenant des liens avec les djihadistes, constate Sahra Wagenknecht.
il faut supprimer les sources de financement de Daech
Afin d'endiguer la crise syrienne, il faut premièrement supprimer les sources de financement de Daech. Les terroristes se trouveraient ainsi privés de fonds et n'auraient aucune possibilité de recruter de nouveaux adhérents ni de se procurer des armes. Comme la structure interne du groupe serait ainsi sapée, il serait possible de libérer les territoires contrôlés par Daech.
 Pour cela, il faut exercer une pression sur M.Erdogan
"Pour cela, il faut exercer une pression sur M.Erdogan, mettre un terme à son soutien masqué aux terroristes et fermer la frontière turque à Daech", propose la vice-présidente du parti de gauche allemand.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Course à l'Elysée: cabinet noir, le résigné Hollande tâcle l'indigné Fillon

Cela s'est passé ce matin sur Franceinfo rapporte Le Figaro ce jour : François Hollande a égratigné François Fillon. "Je ne veux ...