samedi 12 décembre 2015

UE: nationalismes et guerres civiles, l'Union en voie de décomposition

C121215

08:50 -
'L'UE sera incapable à l'avenir d'endiguer la montée en popularité des partis de tendance nationaliste dont les appels à désobéir aux principes fondamentaux de l'UE comme l’ouverture des frontières et le multiculturalisme se font entendre dans toute l'Europe. Ce phénomène est "en passe de créer une menace réelle de décomposition de l'Union" rapporte Sputnik citant l'agence américaine Bloomberg. Ce phénomène qui est "en passe de créer une menace réelle de décomposition de l'Union" se traduira par des guerres civiles européennes si la Commission européenne poursuit sa politique sans essayer de la corriger.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Bloomberg: l'Europe impuissante à endiguer la montée du nationalisme 

Sputnik, le 12 Décembre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 12 Décembre 2015


__________***___________

Tous les Etats de l'Union européenne ne sont pas prêts à partager "les valeurs traditionnelles européennes", ceci étant lié à la peur face à la menace terroriste d'un côté, et à l'impossibilité de mettre en pratique certaines d'elles, écrit l'agence américaine Bloomberg.
  l'UE sera incapable à l'avenir d'endiguer la montée en popularité des partis de tendance nationaliste
Les tendances antieuropéennes continuent à monter en puissance au sein de l'UE. Toutefois, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker poursuit sa politique sans essayer de la corriger. Si ces tendances ne sont pas surmontées, l'UE sera incapable à l'avenir d'endiguer la montée en popularité des partis de tendance nationaliste, écrit le chroniqueur de l'agence Bloomberg James Neuger.
appels à désobéir aux principes fondamentaux de l'UE, dont l’ouverture des frontières et le multiculturalisme
Selon lui, les appels à désobéir aux principes fondamentaux de l'UE, dont l’ouverture des frontières et le multiculturalisme, se font entendre dans toute l'Europe – depuis l’est par Viktor Orban (premier ministre hongrois, ndlr), jusqu'à l’ouest par Marine Le Pen (leader du Front national en France, ndlr).
La popularité des demandes visant à renforcer la sécurité ne fait qu'accroître le culte de l'Etat renfermé sur lui-même
"Compte tenu du fait que la crise des migrants et la montée du terrorisme sont à l'ordre du jour, l'UE, composée de 28 Etats, n’a qu’une faible marge de manœuvre pour arrêter cela. La popularité des demandes visant à renforcer la sécurité ne fait qu'accroître le culte de l'Etat renfermé sur lui-même", estime le chroniqueur.
une menace réelle de décomposition de l'Union
Selon lui, ce phénomène "en passe de créer une menace réelle de décomposition de l'Union", est assez largement répandu –"depuis les anciens pays communistes à l'est jusqu'aux pays historiquement tolérants que sont la Suède et la Grande-Bretagne, cette dernière se trouvant au seuil de la sortie de l'UE".
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ce bien que nous présentent les forces du mal…

« … l’art des moyens de communication sait convertir en bien les actions les plus criminelles et en mal les actions les plus héroïques...