€CALYPSE NEWS

lundi 14 décembre 2015

Allemagne: réfugiés, Merkel refuse de fixer une limite mais propose de mieux les répartir en Europe

C141215

10:10 - Merkel ne revient pas sur sa position d'accueillir tous les demandeurs d'asile mais, pour calmer l'opposition grandissante à cette politique d'ouverture sans limite de la part des Allemands et ne pas compromettre ses chances pour un quatrième mandat en 2017, elle propose de mieux les répartir en Europe.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Merkel veut « réduire l’afflux de réfugiés »

par Frédéric Lemaître pour Le Monde, le 14 Décembre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 14 Décembre 2015


____________***______________

A quelques heures de l'ouverture du congrès de la CDU, ce lundi 14 décembre à Karlsruhe, Angela Merkel et ses opposants au sein du parti conservateur semblent avoir trouvé un compromis.
 il ne sera pas fixé de "limite" au nombre de réfugiés que l'Allemagne va accueillir
Comme le souhaitait la chancelière, il ne sera pas fixé de "limite" au nombre de réfugiés que l'Allemagne va accueillir. Depuis plusieurs semaines, c'est sur ce terme de "limite supérieure" que se focalise le débat. Angela Merkel juge que demander l'asile est un droit et que l'Allemagne ne peut pas, unilatéralement, le remettre en question.
l'Allemagne va réduire le nombre d'entrées de réfugiés sur son territoire
En revanche, Angela Merkel a accepté d'envoyer un signal politique fort aux réfugiés et aux autres pays européens: l'Allemagne va faire tout ce qui est possible pour réduire le nombre d'entrées de réfugiés sur son territoire. 
"Nous sommes décidés à réduire significativement l'afflux de demandeurs d'asile et de réfugiés à travers des mesures effectives. Car, même dans un pays comme l'Allemagne, tant l'Etat que la société ne peuvent durablement supporter un tel afflux de façon permanente" dit le texte.
la réduction du nombre de réfugiés doit s'organiser "dans la solidarité européenne
Si la motion parle d'"intensifier éventuellement les contrôles aux frontières", la chancelière a tenu à ce qu'il soit précisé que la réduction du nombre de réfugiés doit s'organiser "dans la solidarité européenne et à travers la lutte contre les origines de ce phénomène et pas à travers des mesures unilatérales de l'Allemagne".

Alors que l'Allemagne a enregistré début décembre la millionième inscription de demande d'asile de l'année, les dirigeants de la CDU espèrent avoir ainsi trouver un compromis entre une chancelière qui a fait de la générosité à l'égard des réfugiés le nouvel axe de sa politique et des opposants, nombreux notamment parmi les jeunes de la CDU/CSU et les élus locaux. Le mandat de présidente de la CDU d'Angela Merkel n'est pas cette année soumis à renouvellement. Celle-ci n'est donc pas menacée et c'est le vote sur la motion sur les réfugiés qui va servir de baromètre. Le compromis de dimanche soir a donc pour but de diminuer la tension. Tous attendent maintenant le discours qu'Angela Merkel va prononcer ce lundi en fin de matinée.

Vendredi 11 décembre, les sociaux-démocrates n'ont rééélu Sigmar Gabriel à la présidence qu'avec 74% des voix, alors qu'il était le seul candidat. Un mauvais score dû à la gauche du parti qui lui reproche une politique trop centriste. Une mauvaise nouvelle également pour Angela Merkel qui devrait voir son allié se montrer plus exigeant d'ici les prochaines élections de l'automne 2017.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Les négociations sur la formation de la nouvelle coalition gouvernementale pourraient durer plusieurs mois

« Une coalition à trois avec FDP et Grünen pourrait se révéler instable, une incertitude susceptible d’inquiéter les investisseurs, tout...