vendredi 27 novembre 2015

Turquie: "nous allons travailler avec la Russie et avec nos alliés pour apaiser les tensions"

A281115
04:05 -
"Les mesures nécessaires à la défense de notre territoire resteront en place mais nous allons travailler avec la Russie et avec nos alliés pour apaiser les tensions." a déclaré le chef du gouvernement turc Ahmet Davutoglu dans une tribune publiée vendredi par le Times cité par Reuters via Le Figaro.

La Turquie n'est pas la seule puissance à pratiquer le double standard et elle est même très loin d'égaler le champion toute catégorie que sont les USA comme ils viennent de le montrer une nouvelle fois avec cette attaque contre le bombardier russe en Syrie via l'OTAN, une attaque dont ils chargent l'ambitieux président turc, ce que les Russes ont tout de suite compris en se contentant, finalement, de menacer Ankara.... d'un embargo sur les tomates.

Notons, encore une fois, cette coïncidence étrange qui fait que le niveau d'alerte à Bruxelles - où siège l'OTAN - a été élevé à 4 deux jours avant l'attaque du bombardier russe par deux F16 turcs puis rabaissé à 3 deux jours après cette attaque tandis que le Premier ministre belge s'est refusé à fournir la moindre explication à cette décision.

Et pour cause. Cette alerte maximale n'a rien à voir avec le menace d'un attentat terroriste djihadiste à Bruxelles ou ailleurs en Belgique mais avec cette provocation anti-russe de Washington via l'OTAN, la Turquie d'Erdogan n'étant, dans cette affaire, que le bouc-émissaire et la Belgique, comme d'habitude, l'idiot utile de circonstance.

Rappelons que Poutine a plusieurs fois prévenu les pays occidentaux qui accueillent l'OTAN et ses bases militaires qu'ils étaient des cibles prioritaires d'une attaque nucléaire tactique russe en cas de menace à la sécurité nationale de la Fédération de Russie, ce qui aurait pu être le cas avec l'attaque du bombardier en Syrie.

Le plan de Washington était de provoquer cette riposte nucléaire de Moscou sur Bruxelles. Il reste seulement à savoir quel fou, à Washington, a pu imaginer et mettre en oeuvre ce projet par ailleurs parfaitement conforme aux objectifs géostratégiques US qui consiste à affaiblir l'Europe - si nécessaire par une guerre nucléaire dévastatrice - pour affaiblir la Russie pour finalement vaincre la Chine.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La Turquie veut apaiser les tensions avec Moscou

Le Figaro avec Reuters, le 26 Novembre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 26 Novembre 2015


______________***______________

La Turquie va oeuvrer avec la Russie et avec ses alliés pour faire retomber la tension provoquée par la destruction d'un chasseur-bombardier russe abattu par la chasse turque mardi à la frontière syrienne, a déclaré le premier ministre turc Ahmet Davutoglu dans une tribune publiée vendredi par le Times.
 nous allons travailler avec la Russie et avec nos alliés pour apaiser les tensions
"Les discussions nécessaires ont lieu actuellement", écrit le chef du gouvernement turc. "Les mesures nécessaires à la défense de notre territoire resteront en place mais nous allons travailler avec la Russie et avec nos alliés pour apaiser les tensions."
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Trump va-t-il dans le sens de l’Histoire ?

Le monde n’a-t-il jamais été aussi proche d’une catastrophe nucléaire planétaire ? La cause en serait le délire total des élites de Was...