vendredi 27 novembre 2015

Turquie: confrontée aux S-400 russes, Ankara suspend ses bombardements en Syrie

D271115

10:10 -
"L'aviation de guerre de Turquie a suspendu les vols au-dessus du territoire syrien dans le cadre des opérations de la coalition internationale anti-EI suite à l'incident du bombardier russe abattu" rapporte Sputnik citant le quotidien Hyrriyet. 

En fait, ce n'est pas suite à l'incident (sic) du bombardier russe abattu que la Turquie renonce à ses bombardements en Syrie mais suite au déploiement des S-400 russes. Autrement dit, Moscou a réussi à expulser - sans un coup de feu - un membre de l'OTAN et de la coalition internationale du ciel syrien.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~
L'armée de l'air turque suspend les vols au-dessus de la Syrie

Sputnik, le 27 Novembre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 27 Novembre 2015


___________***____________

La décision a été prise après la destruction d'un bombardier russe Sukhoi Su-24 au-dessus du territoire syrien par un missile air-air tiré depuis un F-16 turc.
 l'aviation de guerre de Turquie a suspendu les vols au-dessus du territoire syrien
Le quotidien Hyrriyet a annoncé vendredi, se référant à des sources diplomatiques, que l'aviation de guerre de Turquie a suspendu les vols au-dessus du territoire syrien dans le cadre des opérations de la coalition internationale anti-EI suite à l'incident du bombardier russe abattu.

Le mardi 24 novembre, un bombardier russe Sukhoi Su-24 s'est écrasé en Syrie. Le président russe Vladimir Poutine a annoncé que l'avion avait été abattu par un missile air-air tiré depuis un F-16 turc et était tombé en Syrie à quatre kilomètres de la frontière de Turquie. Le président russe a qualifié sa destruction de coup dans le dos porté par les complices des terroristes. Le ministère russe de la Défense a déclaré que ses bombardiers voleraient désormais sous la protection de chasseurs.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Les caisses de retraites en France sont déjà vides, personne ne veut annoncer la mauvaise nouvelle

«… pour sauver le système des retraites (à Andorre), il faudrait, selon le rapport remis par les experts français, fixer le départ à la...