dimanche 1 novembre 2015

Russie: crash A321, l'avion n'a pas touché le sol en un morceau mais s'est disloqué ou a explosé en vol

D011115

10:25 -
"Les autorités avaient annoncé hier avoir trouvé des débris et des corps dans un cercle s'étendant sur 8 km de rayon, ce qui, selon des experts, indique à priori que l'Airbus A321-200 de la compagnie russe Kogalymavia, plus connue sous le nom de Metrojet, n'avait pas touché le sol en un morceau mais s'était disloqué ou avait explosé en vol" rapporte l'AFP.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Crash d'un avion russe : 163 corps retrouvés

Le Figaro avec AFP, le 1er Novembre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 1er Novembre 2015


_________***__________

Les secouristes égyptiens ont élargi aujourd'hui le périmètre de leurs recherches pour retrouver les 61 corps manquants parmi les 224 occupants de l'avion charter russe qui s'est écrasé la veille dans le désert du Sinaï.
l'Airbus s'était disloqué ou avait explosé en vol
Les autorités avaient annoncé hier avoir trouvé des débris et des corps dans un cercle s'étendant sur 8 km de rayon, ce qui, selon des experts, indique à priori que l'Airbus A321-200 de la compagnie russe Kogalymavia, plus connue sous le nom de Metrojet, n'avait pas touché le sol en un morceau mais s'était disloqué ou avait explosé en vol.
 Le périmètre a été étendu dimanche à 15 km
Le périmètre a été étendu dimanche à 15 km, a indiqué un officier de l'armée participant aux recherches. Selon cet officier, 163 corps ont déjà été retrouvés sur les 217 passagers et sept membres d'équipages de l'avion.

A l'aube dimanche, deux groupes d'enquêteurs russes et égyptiens ont quitté le Caire en compagnie du ministre russe des Transports, Maxime Sokolov, pour être héliportés sur les lieux du crash, ont indiqué les médias gouvernementaux égyptien et russe. Parallèlement, une centaine de secouristes russes ont pris la route avec leurs propres équipements pour rallier le site du drame.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Assad et Poutine sont-ils devenus macron-compatibles ?

Poser la question, on le sait, c’est déjà y répondre. La réception royale de Poutine par Macron à Versailles était impensable sous Holl...