jeudi 5 novembre 2015

Grèce: guerre migratoire, Tsipras demande des frappes en mer Egée contre les passeurs

I051115

15:40 -
"Alors que 600.000 migrants sont attendus d'ici février via la mer Egée, Tsipras demande à l'UE des frappes contre les passeurs" rapporte l'AFP [ça tombe bien, notre Charles de Gaulle "nucléaire" n'est plus très loin de la zone... ndlr].

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Mer Egée: 600.000 migrants attendus cet hiver

Le Figaro avec AFP, le 5 Novembre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 5 Novembre 2015


___________***___________

Un nouveau drame migratoire en mer Egée a coûté la vie à deux enfants aujourd'hui, entraînant une mobilisation sur l'île de Lesbos « pour que cessent les noyades» entre Turquie et Grèce, une zone qui va rester sous haute tension avec 600.000 nouvelles arrivées attendues d'ici février.
  Un crime est commis en Egée, qui doit être arrêté
« Un crime est commis en Egée, qui doit être arrêté», a réagi le Premier ministre grec, Alexis Tsipras qui effectuait avec le président du Parlement européen Martin Schulz une visite sur l'île de Lesbos, plus au nord, devenue la principale porte d'entrée des exilés en Europe.
 arriver à un accord avec la Turquie pour arrêter les flux, en frappant les passeurs
Le Premier ministre a appelé l'UE à « immédiatement arriver à un accord avec la Turquie pour arrêter les flux, en frappant les passeurs». Il a aussi réitéré sa demande que l'enregistrement et la sélection des réfugiés éligibles à l'accueil dans l'UE soit organisé en Turquie même "pour que personne ne risque sa vie en Egée".
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ingérence russe : les allégations toujours plus fantasques et ridicules du Monde

Les Américains font ce qu’ils veulent chez eux mais lorsqu’il s’agit de notre presse nationale, j’ai le devoir de l’ouvrir. Certes, je n...