dimanche 22 novembre 2015

France: lutte contre Daech, malgré le Charles de Gaulle, pas de victoire militaire à court terme

D221115

11:45 -
"Il n'y aura pas de victoire militaire contre Daech à court terme et tout le monde sait au final que ce conflit sera réglé par la voie diplomatique et politique" le chef d'état-major des armées françaises Pierre de Villiers, cité par l'agence Reuters rapporte Sputnik.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
La France n'envisage pas une victoire à court terme contre l'EI

Sputnik, le 22 Novembre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 22 Novembre 2015


___________***_________

Au final, le conflit en Syrie et en Irak sera réglé par la voie diplomatique et politique, et il n'y aura pas de victoire militaire contre Daech à court terme, a déclaré Pierre de Villiers.
Tout le monde sait au final que ce conflit sera réglé par la voie diplomatique et politique
Le chef d'état-major des armées françaises Pierre de Villiers, cité par l'agence Reuters, n'envisage pas une victoire militaire rapide sur le groupe terroriste Etat islamique.
"Il n'y aura pas de victoire militaire contre Daech à court terme. Mais nos sociétés vivent dans le temps court et veulent des résultats tout de suite. En Syrie et en Irak, nous sommes au cœur de ce paradoxe. Tout le monde sait au final que ce conflit sera réglé par la voie diplomatique et politique", a notamment déclaré M. de Villiers dans un entretien au Journal du Dimanche.
La France fait partie d'une coalition de 65 pays effectuant des bombardements de Daech en Irak et en Syrie. En Syrie, la coalition intervient sans autorisation du pouvoir syrien. Paris a intensifié les bombardements en Syrie et envoyé son porte-avions dans la région après la série d'attaques terroristes de la semaine dernière à Paris, qui avaient fait 129 morts et plus de 350 blessés.

Le mardi 17 novembre, le chef suprême des forces armées de Russie Vladimir Poutine a ordonné au ministre de la Défense Sergueï Choïgou et au chef d'état-major général Valeri Guerassimov de mettre au point, de concert avec les collègues français, un plan d'actions conjointes en Syrie aussi bien dans les airs qu'en mer. Il a ajouté que les militaires russes devaient considérer comme alliés les marins du porte-avions Charles de Gaulle qui se dirigeait vers les côtes syriennes.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Trump va-t-il dans le sens de l’Histoire ?

Le monde n’a-t-il jamais été aussi proche d’une catastrophe nucléaire planétaire ? La cause en serait le délire total des élites de Was...