dimanche 8 novembre 2015

France: Calais, une manif pour dénoncer l’islamisation, les agressions et les viols commis par nos gentils migrants

J081115

19:15 -
"Le collectif Sauvons Calais, le Parti de la France, la Dissidence Française, l'activiste Electre ou encore l’English Defence League se sont joint à la marche initiée par la branche française de Pegida pour dénoncer l’islamisation et tout ce qu’il se passe sur Calais, les agressions et les viols commis par nos gentils migrants" rapporte RT France citant Loic Perdriel, membre de Pegida France.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Calais : une manifestation «contre l’islam et l’invasion migratoire» sous tension

RT France, le 8 Novembre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 8 Novembre 2015


___________***___________

Une manifestation contre l’islamisation et les migrants s’est tenue dans les rues de Calais aujourd’hui, rassemblant entre 100 et 200 personnes à l’appel de plusieurs organisations nationalistes.
  marche initiée par la branche française de Pegida
Le collectif Sauvons Calais, le Parti de la France, la Dissidence Française, l'activiste Electre ou encore l’English Defence League se sont joint à la marche initiée par la branche française de Pegida. Les manifestants ont défilé derrière une banderole appelant à la «remigration» et à mettre l’islam dehors», tout en scandant des slogans tels que «la France aux Français, Calais aux calaisiens» ou encore «merci les CRS».
dénoncer l’islamisation, les agressions et les viols commis par nos gentils migrants
Loic Perdriel, membre de Pegida France -organisation créée par le théoricien du «grand remplacement» Renaud Camus - explique que le combat est «contre l’islam, l’invasion migratoire et l’intégrisme musulman». Interrogé par Ruptly, il a expliqué être «là pour dénoncer l’islamisation et tout ce qu’il se passe sur Calais, les agressions et les viols commis par nos gentils migrants».

Entre 30 et 40 contre-manifestants, notamment issus du groupe pro-migrant No Border étaient présents, scandant notamment des slogans en anglais comme «No more hate» [Plus de haine]. Contacté par France Info, le président d’une association de Salam, une association qui vient en aide aux migrants dans la «Jungle» de Calais qui compte plus de 6 000 résidents, a déclaré qu’il y avait, dans cette manifestation «des relents qui nous rappellent de tristes moments de notre histoire» et a affirmé que «les amis migrants» n’étaient «pas le fruit de nos difficultés».
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Jour J : cette élection est pipée, je ne vote pas

C’est en débroussaillant un coin de mon parc que cette idée c’est imposée soudain : cette élection est pipée. Aussitôt, l’idée d’aller ...