dimanche 4 octobre 2015

USA: Syrie, "Al-Qaïda et ses imitateurs sont maintenant les alliés de Washington"

N041015

21:10 -
"Le nuage de propagande planant sur les événements en Syrie devient plus épais chaque minute, mais il est possible de voir la réalité de ce qui se produit si nous nous rappelons une chose:. Nos anciens ennemis - Al-Qaïda et ses imitateurs - sont maintenant les alliés de Washington" a conclu l'éditorialiste d'Antiwar.com Justin Raimondo cité par Sputniknews.

~~~~~~~~~~~~~~~~
Ôtez vos pattes d'Al Qaïda! La trouvaille des Faucons US pour protéger des terroristes

Sputniknews, le 4 Octobre 2015

Traduction, titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 4 Octobre 2015


__________***_________

Al-Qaïda et ses nombreux imitateurs se sont soudainement transformés en alliés de Washington tandis que le parti de la guerre US accuse la Russie de bombarder les "mauvais" terroristes note l'auteur américain Justin Raimondo.
  pourquoi Washington devrait être préoccupée par la lutte contre les terroristes si Poutine fait le travail?
 Le candidat républicain à la présidentielle US Donald Trump a été descendu quand il a demandé pourquoi Washington devrait être préoccupée par la lutte contre les terroristes en Syrie si Poutine est prêt à faire le travail, remarque l'auteur et réalisateur américain éditorialiste sur Antiwar.com Justin Raimondo, ajoutant que c'est la question que l'Américain moyen se pose également.

Pendant ce temps, Washington et ses médias serviles sont en guerre contre l'intervention de la Russie en Syrie.
les médias occidentaux sont furieux que Poutine vise al-Qaïda
"Alors que les avions de chasse russes ciblent Al-Qaïda et ISIS [ISIL] en Syrie, les médias occidentaux sont furieux - et dans le déni. Ils nient que les Russes ciblent ISIS - et ils sont indignés que Poutine vise al-Qaïda, qui est presque jamais mentionné par son nom actuel, mais est plutôt décrit comme «al-Nusra,» ou la plus inclusive 'armée de conquête », qui sont des noms alternatifs pour les héritiers d'Oussama ben Laden," a rapporté Raimondo dans son article "Le Parti de la guerre déteste Poutine - Aime al-Qaïda."
une guerre de l'information contre la Russie et son leadership
Remarquablement, la gauche et la droite US ont récemment fait équipe pour mener une guerre de l'information contre la Russie et son leadership. Un chœur bipartisan prétend que la Russie n'attaque pas vraiment l'Etat islamique, mais cible les rebelles "non-ISIL".
seulement soixante combattants ont été envoyés en Syrie
Il y a encore beaucoup de confusions autour de ces combattants «modérés». Selon le Pentagone, seulement soixante combattants "sélectionnés" ont été envoyés en Syrie pour combattre les forces gouvernementales syriennes et ISIL.
  leurs insurgés ont trahi Washington et remis leurs armes à Al-Qaïda
Cependant, par la suite, les responsables militaires américains ont admis que leurs insurgés "animaux de compagnie" ont trahi Washington et remis leurs armes à Al-Qaïda, a rappelé le journaliste.
  une poignée de combattants se sont soudainement transformés en une véritable force armée
"Donc, une poignée de combattants 'sélectionnés' se sont soudainement transformés en une véritable force armée», a noté Raimondo avec une ironie non dissimulée, ajoutant que "les mensonges nous sont arrivés si vite et avec une telle luxuriance dans les 24 premières heures de frappes russes que nous avons été confrontés à un véritable tsunami de mystifications ".
 Le fond de la question est qu'il n'y a pas de «modérés» en Syrie
Le fond de la question est qu'il n'y a pas de «modérés» en Syrie - «Ce sont tous des djihadistes qui veulent imposer la charia, chasser les chrétiens, les alaouites et d'autres groupes minoritaires, et mettre en place une dictature islamique", a souligné le journaliste.
 les bellicistes de Washington ont maintenant pris le parti d'Al-Qaïda
Aussi incroyable que cela puisse paraître, les bellicistes de Washington ont maintenant pris le parti d'Al-Qaïda, l'image de marque de la Russie étant devenue la nouvelle menace importante.
Ôtez vos pattes d'Al-Qaïda! 
«Oussama ben Laden est mort, mais Vladimir Poutine est très vivant, et un parti de la guerre à la recherche d'une nouvelle menace étrangère l'a trouvé dans le leader russe, ce qui explique pourquoi nous voyons tous les fauteurs de guerre habituels marchant au rythme de Twitter et chantant 'Ôtez vos pattes d'Al-Qaïda! » a souligné Raimondo.

La raison derrière un tel comportement inexplicable est que les faucons militaristes américains sont beaucoup plus intéressés pour renverser Bachar al-Assad que pour régler le conflit syrien. Les Russes ont bouleversé "ce petit manège», déclenchant les vociférations furieuses de la Maison Blanche.
Al-Qaïda et ses imitateurs sont maintenant les alliés de Washington
"Le nuage de propagande planant sur les événements en Syrie devient plus épais chaque minute, mais il est possible de voir la réalité de ce qui se produit si nous nous rappelons une chose:. Nos anciens ennemis - Al-Qaïda et ses imitateurs - sont maintenant les alliés de Washington.
 "Qui joue qui ici?"
Cependant, nous devons nous demander, ainsi que Poutine l'a fait à l'ONU: "Qui joue qui ici?" a conclu le journaliste.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

A propos de notre victoire en Syrie: nous-autres, mon Dieu-le-Père-et-Mère ! Et personne d’autre !

«… à propos de notre victoire en Syrie . Ah oui, tiens, vous ignoriez cela, vous autres... C’est nous et personne d’autre, nous, de la coa...