mercredi 28 octobre 2015

UE: crise migratoire, nous assistons au début de la fin de l'UE avec une catastrophe humanitaire en prime

Q281015

22:05 -
"Faute d'être capables de les canaliser et de s'entendre pour les prendre en charge, les Européens se ferment aux réfugiés. Nous assistons au début de la fin pour l'espace de libre circulation intra-européen. Les tensions s'exacerbent entre les États et le manque d'infrastructures d'accueil laisse craindre une catastrophe humanitaire prochaine" rapporte Le Figaro.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Face aux migrants, l'Europe se hérisse de murs

Le Figaro, le 28 Octobre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 28 Octobre 2015


________***_______

L'espace Schengen de libre circulation est mis en péril par la décision de l'Autriche d'ériger une barrière à sa frontière avec la Slovénie. D'autres pourraient l'imiter, tandis que les relations se tendent entre Berlin et Vienne.
  les Européens se ferment aux réfugiés
Faute d'être capables de les canaliser et de s'entendre pour les prendre en charge, les Européens se ferment aux réfugiés.
 L'Autriche vient d'annoncer son intention d'édifier une barrière
L'Autriche vient d'annoncer son intention d'édifier une barrière le long de sa frontière avec la Slovénie, pour «assurer une entrée ordonnée et contrôlée» des arrivants, a expliqué la ministre de l'Intérieur, Johanna Mikl-Leitner.
 le début de la fin pour l'espace de libre circulation intra-européen.
Si le projet est mis à exécution, il s'agira de la première frontière érigée entre deux pays membres de Schengen - le début de la fin pour l'espace de libre circulation intra-européen.
  les tensions s'exacerbent entre les États
Alors que la crise s'aggrave, tous les pays des Balkans tentent d'exfiltrer au plus vite les réfugiés vers le pays voisin. Du coup, les tensions s'exacerbent entre les États.
L'Autriche se retourne contre la Slovénie, dont les dirigeants se disent dépassés, et annonce son projet de barrière pour freiner les arrivées, de l'ordre d'un millier par jour. Le premier ministre slovène, Milo Cerar, déclare à son tour être prêt à édifier une barrière avec la Croatie, si nécessaire.
les relations entre l'Allemagne et l'Autriche se détériorent
Mises à l'épreuve par la pression migratoire, les relations entre l'Allemagne et l'Autriche, partenaires traditionnellement solidaires, se détériorent. Le ministre de l'Intérieur allemand a taxé le pays voisin de «comportements incorrects».
  Seehofer a mis en demeure la chancelière de revoir sa politique à l'égard des réfugié
Le dirigeant de la Bavière, Horst Seehofer, a mis en demeure la chancelière Angela Merkel de revoir sa politique à l'égard des réfugiés et accusé Vienne de pousser les arrivants à passer en Allemagne.
le manque d'infrastructures d'accueil laisse craindre une catastrophe humanitaire prochaine
À toutes les frontières de la région des Balkans, les mêmes scènes se répètent: des milliers de personnes attendent dans des centres, près des gares ou devant les postes frontières, parfois sous la pluie, dans la boue et le froid, de pouvoir continuer leur voyage vers le reste de l'Europe. Alors que le rude hiver balkanique approche, le manque d'infrastructures d'accueil laisse craindre une catastrophe humanitaire prochaine.
 En France, les efforts pour reloger des migrants (de Calais) dans d'autres villes restent vains
En France, le gouvernement peine à faire baisser la pression dans la «jungle» de Calais. Ses efforts pour reloger des migrants dans d'autres villes restent vains, les personnes concernées reprenant aussitôt la route vers l'Angleterre.

Pour l'instant, le centre d'accueil de Lampedusa, qui a accueilli en Sicile quelque 300 000 migrants ces dernières années, est vide, en attendant sa transformation en premier «hotspot» de l'UE.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Au fait, qui était Robert E. Lee ?

«  Au fait, qui était Robert E. Lee , ce salopard fasciste dont on abat dans la plus extrême jubilation les statues encore en service d...