€CALYPSE NEWS

samedi 17 octobre 2015

Syrie: Washington de plus en plus seule sur la scène internationale.

B171015

11:15 -
"Alors que les Etats-Unis refusent de mener un dialogue avec la Russie, Moscou coopére avec tous les autres pays sans exception: une ligne téléphonique directe avec la Turquie est déjà en place, des consultations ont été réalisées avec Israël, les contacts diplomatiques avec les pays du Golfe se sont intensifiés" rapporte Sputnik citant le vice-ministre russe de la Défense Anatoli Antonov.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Washington toujours aussi frileux dans sa coopération avec la Russie  
Sputnik, le 17 Octobre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 17 Octobre 2015


________***__________ 
La Russie propose aux Etats-Unis une coopération plus large qu’un simple accord sur la sécurité aérienne en Syrie, mais Washington n’y est pas encore disposé, a déclaré le vice-ministre russe de la Défense Anatoli Antonov.
 une coopération plus large à laquelle Washington n'est pas encore disposé
"Nous négocions avec nos partenaires américains la conclusion d'un accord sur la sécurité aérienne en Syrie. Mais cela ne suffit pas. Nous optons pour une coopération plus large à laquelle Washington n'est pas encore disposé", a précisé le vice-ministre lors du sixième forum de Xiangshan (Chine) pour la paix et la sécurité en Asie-Pacifique.
la Russie avec la Turquie, Israël et les pays du Golfe 
Le responsable a rappelé que la Russie se montrait disposée à coopérer avec tous les pays sans exception: une ligne téléphonique directe avec la Turquie est déjà en place, des consultations ont été réalisées avec Israël, les contacts diplomatiques avec les pays du Golfe se sont intensifiés.
Récemment, le président russe Vladimir Poutine a nommé le premier ministre Dmitri Medvedev à la tête d'une délégation réunissant des responsables de l'Etat-major général des Forces armées et des services secrets russes. Elle devait se rendre à Washington pour évoquer la crise syrienne.
refus des Etats-Unis de mener un dialogue avec la Russie
Pourtant, les Etats-Unis avaient refusé d'accueillir la délégation.

Le Kremlin avait déploré le refus des Etats-Unis de mener un dialogue avec la Russie. "Nous ne pouvons qu'exprimer nos regrets. Tout refus de dialoguer, surtout quand il s'agit d'une situation aussi complexe que ce que nous voyons en Syrie, ne contribue pas à la libération du pays et de la région du soi-disant Etat islamique", avait indiqué M. Peskov.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Rajoy a décidé de jouer l’affrontement, faisant le calcul de se refaire une santé électorale

Mariano Rajoy «  Carles Puigdemont a fait savoir, par écrit et avant l’heure limite de 10 heures fixée par les autorités de Madrid,...