mercredi 7 octobre 2015

Syrie: Ankara plante Washington car "personne n'osera affronter la Russie"

E071015

10:45 -
"La Turquie est peu susceptible de faire face à Moscou, même si la Russie sape les intérêts de la Turquie, comme en Syrie,car personne ne va oser affronter la Russie. Washington doit donc rayer la Turquie [membre de de l'OTAN] de la liste de ses alliés [dans sa lutte contre l'EI, ndlr]" rapporte Sputniknews citant The New York Times.

~~~~~~~~~~~~
Les plumes des médias américains se lamentent que la Turquie ne soit pas irritée par la Russie

Sputniknews, le 7 Octobre 2015

Traduction, titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 7 Octobre 2015


__________***____________

Dans une tentative d'analyse sur qui pourrait prêter aux États-Unis un coup de main dans ses efforts pour renverser le président légitime de la Syrie, le New York Times a dû admettre qu'un nouveau voisin de Damas devait être rayé de la liste: la Turquie «fera tout son possible pour éviter tout type de confrontation avec les Russes."
  une certaine tension entre les pays
Les avertissements du président Erdogan que Moscou pourrait perdre son amitié avec Ankara, qui sont survenus après les violations accidentelles russes de l'espace aérien de la Turquie au cours de ses opérations aériennes en Syrie, auraient pu signifier une certaine tension entre les pays.
 Notre relation positive avec la Russie est connue
"Notre relation positive avec la Russie est connue. Mais si la Russie perd un ami comme la Turquie, avec qui elle a collaboré sur de nombreuses questions, elle perdra beaucoup, et elle devrait le savoir," a déclaré le président Tayyip Erdogan, mardi lors de sa visite à Bruxelles pour des entretiens avec les dirigeants européens sur la crise de l'immigration.
 La Turquie se trouve impuissante à façonner les événements en Syrie
Cependant, le journal américain The New York Times a exclu tout espoir.

"La Turquie qui, depuis le début de la guerre il y a plus de quatre ans, a soutenu des groupes rebelles avec la conviction que M. Assad pourrait être rapidement renversé, se trouve impuissante à façonner les événements en Syrie," dit-il.
  l'ambition de M. Erdogan dans le nord de la Syrie s'est effondrée
"Ce qui devient toujours plus clair depuis que la Russie a commencé sa campagne de bombardement, c'est que l'ambition de longue date de M. Erdogan de persuader les alliés occidentaux à établir une zone de sécurité dans le nord de la Syrie s'est effondrée."
"Personne ne va oser affronter la Russie."
"La présence russe a changé des paramètres entiers en Syrie, y compris une zone de sécurité", le journal citant Mensur Akgun, directeur d'une organisation de recherche basée en Turquie, le Global Trends Politique Center. "Personne ne va oser affronter la Russie."
 Turquie va  éviter tout type de confrontation avec les Russes
En raison de l'histoire et de ses liens économiques profonds avec la Russie, la Turquie "va faire de son mieux pour éviter tout type de confrontation avec les Russes", a-t-il ajouté. 
Le journal a comparé le style de leadership du président Erdogan avec celui du président Poutine. Il a noté que les deux hommes ont été «critiqués pour être de plus en plus autoritaires et réprimer la liberté d'expression, et pourtant les deux hommes ont été des figures politiques éminentes de leurs pays à la fois aux postes de président et de Premier ministre". 
la Turquie est peu susceptible de faire face à Moscou
Enfin, Soner Cagaptay, un expert sur la Turquie à l'Institut de Washington pour la politique au Proche-Orient, a également admis que "la Turquie est peu susceptible de faire face à Moscou, même si la Russie sape les intérêts de la Turquie, comme en Syrie, où la Russie soutient le régime Assad alors qu'Ankara essayer de le renverser. "

Trump va-t-il dans le sens de l’Histoire ?

Le monde n’a-t-il jamais été aussi proche d’une catastrophe nucléaire planétaire ? La cause en serait le délire total des élites de Was...