samedi 3 octobre 2015

Russie: Syrie, Moscou a demandé à Washington de dégager du théâtre des opérations militaires russes.

N031015

20:25 -
" Moscou a demandé de retirer du territoire des opérations militaires en Syrie tous les instructeurs, les conseillers et les employés payés par l'argent du contribuable américain, et d'arrêter les vols américains" rapporte Sputnik citant le chef adjoint de l'Etat-major général des forces armées russes Andreï Kartapolov.

~~~~~~~~~~~~~~~~
Syrie: Washington avoue qu'il n'y a que des terroristes dans la zone d'action russe

Sputnik, le 3 Octobre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 3 Octobre 2015


_______***__________

Selon l'État-major américain, "il n'y a personne, sauf les terroristes" dans la zone d'action de l'aviation russe en Syrie, a annoncé le chef adjoint de l'Etat-major général des forces armées russes Andreï Kartapolov.
  Moscou a demandé de retirer du territoire des opérations militaires en Syrie tous les instructeurs, les conseillers et les employés payés par l'argent du contribuable américain, et d'arrêter les vols américains.
Le militaire a également ajouté que l'attaché militaire américain en Irak avait été l'un des premiers informés du début de frappes aériennes russes. Moscou a demandé de retirer du territoire des opérations militaires en Syrie tous les instructeurs, les conseillers et les employés payés par l'argent du contribuable américain, et d'arrêter les vols américains.
 450 combattants syriens et 250 citoyens recherchés par le gouvernement ont décidé de déposer les armes


Dans le même temps, ces derniers jours, plus de 450 combattants syriens et 250 citoyens recherchés par le gouvernement ont décidé de déposer les armes et à revenir à une vie paisible dans la province de Deraa (sud). D'après l'agence arabe syrienne d'informations Sana, dans le cadre du programme national de réconciliation, les combattants s'étant rendus avaient sur eux des fusils d'assaut, des mitrailleuses et des fusils de précision.
L'Armée de l'air russe a entamé mercredi 30 septembre une opération militaire contre l'EI en Syrie sur décision du président russe Vladimir Poutine et à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Les frappes aériennes russes ciblent les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d'armes, de munitions et de combustibles appartenant à l'EI. Les cibles sont déterminées sur la base des données fournies par les services de renseignement russes et syriens, notamment par la reconnaissance aérienne.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Il n’y aura pas de guerre nucléaire mais quelqu’un devra prendre le blâme

« Il n’y aura pas de guerre nucléaire . Peut-être un événement nucléaire limité, mais pas un échange mondial. Il n’y aura pas de moment...