€CALYPSE NEWS

jeudi 8 octobre 2015

France: renforcer l'OTAN car la Russie est peut-être en train de prendre pied dans toute la zone méditerranéenne

D081015

10:00 -
" La France insiste pour l’augmentation de la réactivité de l'OTAN car, en s’impliquant fortement en Syrie, la Russie ne vise-t-elle qu’à soutenir le régime de Bachar Al-Assad ou entend-elle ainsi prendre pied dans toute la zone méditerranéenne?" rapporte Le Monde.

~~~~~~~~~~~~~~
L’intervention russe en Syrie, nouveau défi pour l’OTAN 

Par Jean-Pierre Stroobants (Bruxelles, bureau européen) pour Le Monde, le 8 Octobre 2015 

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 8 Octobre 2015 
_______***_________ 
Alors que la Russie a eu recours à sa marine, entrée à son tour en action mercredi 7 octobre pour réaliser des frappes sur le territoire syrien, les ministres de la défense de l’OTAN, réunis à Bruxelles jeudi 8 octobre, devraient longuement parler du conflit en Syrie et du nouveau rôle qu’y joue Moscou.
  menaces qui pèsent sur la Turquie
Car, même si, selon la version officielle, l’alliance « n’est pas directement impliquée en Syrie », elle doit se soucier de la situation dans ce pays, compte tenu notamment des menaces qui pèsent sur la Turquie.
  la Russie entend ainsi prendre pied dans toute la zone méditerranéenne.
Les ministres devaient tenter de déterminer si, en s’impliquant fortement en Syrie, la Russie ne vise qu’à soutenir le régime en place de Bachar Al-Assad ou si elle entend ainsi prendre pied dans toute la zone méditerranéenne.
 la France insiste pour l’augmentation de la réactivité et des capacités de déploiement
L’OTAN va, en tout cas, y renforcer ses moyens de surveillance et de renseignement. Et trois pays (la France, l’Espagne et l’Italie) insistent pour que l’augmentation de la réactivité et des capacités de déploiement concernent également cette région. 

La valeur de la monnaie et le coût de l’emprunt sont ce qu’il y a de plus fondamental pour une économie dite avancée

La « monnaie libre », arme de désendettement massif «…  Aux Etats-Unis, nous faisons face à une valeur de la monnaie et un coût ...