mardi 20 octobre 2015

Allemagne: réfugiés, "malheureusement, malheureusement, les camps de concentration ne sont plus en service"

F201015

16:55 -
"Les manifestants ont clamé la démission de la chancelière fédérale ainsi que le renvoi des réfugiés car, "il y aurait bien une autre solution. Malheureusement, malheureusement, les camps de concentration ne sont plus en service" rapporte Sputnik citant l'écrivain germano-turc Akif Pirinçci.

~~~~~~~~~~~~~~~~
Pegida déplore que les camps de concentration soient hors-service

Sputnik, le 20 Octobre 2015

Titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 20 Octobre 2015


_________***________

Environ 20.000 manifestants se sont rassemblés à Dresde (Allemagne), hier soir, pour célébrer le premier anniversaire du mouvement islamophobe Pegida ainsi que pour dénoncer la politique d'ouverture aux migrants d'Angela Merkel.
  les manifestants ont clamé la démission de la chancelière fédérale ainsi que le renvoi des réfugiés
Depuis déjà un an, les "Patriotes européens contre l'islamisation de l'Occident" (Pegida) se réunissent chaque lundi soir à Dresde afin d'exprimer leur mécontentement face à l'afflux des immigrés et l'islamisation du vieux continent. Les adhérents de Pegida n'ont de cesse d'exprimer leur méfiance à l'égard de la ligne politique allemande. La semaine passée, les manifestants ont clamé la démission de la chancelière fédérale ainsi que le renvoi des réfugiés.
 Malheureusement, les camps de concentration ne sont plus en service
Cette fois-ci, cependant, la situation est devenue encore plus tendue. L'invité de la semaine, l'écrivain germano-turc Akif Pirinçci, s'est prononcé pendant une trentaine de minutes devant une foule exaltée. Son discours plein de haine condamnait inlassablement les homosexuels, les musulmans, les hommes politiques et qualifiait les réfugiés d'envahisseurs. Il a suscité de grands applaudissements lorsqu'il a lancé:
"Il y aurait bien une autre solution. Malheureusement, Malheureusement, les camps de concentration ne sont plus en service".
Environ 2.000 policiers déployés sur place ne parvenaient pas à gérer la situation. Des affrontements entre les pro et anti Pegida ont même fait un blessé grave. C'est un opérateur de l'agence RT RUPTLY qui a été roué de coups alors qu'il était en train de filmer la manifestation pour en faire un reportage. Son équipement de tournage a été également mis en pièces.

Le ministre allemand de l'Intérieur a de son côté appelé les Allemands à ne pas se joindre aux manifestants de Pegida.

Né le 20 octobre 2014 à Dresde, Pegida a vu sa popularité s'accroître, au cours des derniers mois, en raison des inquiétudes suscitées par l'afflux de réfugiés en Allemagne. Le premier rassemblement de l'organisation, qui a eu lieu le 19 janvier, a réuni 25.000 personnes.

D'après les prévisions, l'Allemagne, étant l'une des destinations privilégiées par les migrants, devrait accueillir environ 1,5 million de réfugiés en 2015.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Course à l'Elysée: cabinet noir, le résigné Hollande tâcle l'indigné Fillon

Cela s'est passé ce matin sur Franceinfo rapporte Le Figaro ce jour : François Hollande a égratigné François Fillon. "Je ne veux ...