€CALYPSE NEWS

mercredi 23 septembre 2015

USA: Syrie, Obama se résigne à résoudre le conflit plutôt qu'à un changement de régime

I230915

19:30 -
"Les Etats-Unis et la Russie sont d'accord sur la manière dont le conflit syrien devrait être résolu car en dépit de l'énorme pression des opposants et des critiques aux États-Unis, Obama préfère une solution diplomatique et admet la nécessité - comme le préconisent les Russes depuis des années - de résoudre le conflit plutôt que le changement de régime en Syrie" rapporte Sputniknews citant l'ancien ambassadeur de l'Inde et chroniqueur pour Asia Times Melkulangara Bhadrakumar.

~~~~~~~~~~~~

Alors que l'UE souffre de la crise des migrants, les États-Unis approuve la position de la Russie sur la Syrie

Sputniknews, le 23 Septembre 2015

Traduction, titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 23 Septembre 2015


_________***__________

Des changements positifs sont observés dans les relations entre l'Occident et la Russie, dit l'ancien ambassadeur de l'Inde et chroniqueur pour Asia Times Melkulangara Bhadrakumar.
 apaisement des tensions entre les pays occidentaux et la Russie
Selon Bhadrakumar le ton du secrétaire d'Etat américain John Kerry et du secrétaire britannique des Affaires étrangères Philip Hammond lors de leur réunion à Londres reflète l'apaisement des tensions entre les pays occidentaux et la Russie, ce qui aura un effet sur la résolution du conflit syrien.
Washington est configuré pour ne pas s'affronter à la présence russe croissante en Syrie
"Il est clair que Washington est configuré pour ne pas s'affronter à la présence russe croissante en Syrie", a dit l'ex-ambassadeur en Ouzbékistan et en Turquie, notant la déclaration faite par le ministre des Affaires étrangères de l'Allemagne, Frank-Walter Steinmeier, qui a salué l'implication de la Russie dans la région.

"Quant à la décision du Kremlin de se retrousser les manches et de se joindre à la lutte contre l'Etat islamique, les Etats-Unis [et les alliés européens] approuve", a ajouté Bhadrakumar.
  les Etats-Unis et la Russie sont d'accord
Lors de la conférence de presse à Washington, Kerry a déclaré que les Etats-Unis et la Russie sont d'accord sur la manière dont le conflit syrien devrait être résolu.
Le secrétaire d'Etat a ajouté que Washington espère que Moscou est également prêt à participer au dialogue. Kerry a annoncé dimanche qu'il allait rencontrer le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov pour discuter de la Syrie dans le cadre de la 70e Assemblée générale de l'ONU à New York.
Obama préfère une manière diplomatique
"Sans aucun doute, ceci est un moment déterminant. En dépit de l'énorme pression des opposants et des critiques aux États-Unis pour un changement de tactique en faveur d'un interventionniste en Syrie, Obama préfère une manière diplomatique ", a déclaré Bhadrakumar.
nécessité de résoudre le conflit, plutôt que le changement de régime en Syrie
L'analyste a également noté que le secrétaire d'Etat américain John Kerry a choisi une approche souple et pragmatique, soulignant la nécessité de résoudre le conflit, plutôt que le changement de régime en Syrie. Les États-Unis n'imposent plus la condition préalable que Bachar al-Assad quitte son poste. En outre, Kerry a parlé de la Russie et de l'Iran comme de futurs partenaires.
les alliés européens sont en train de perdre confiance dans les États-Unis 
En outre, l'auteur note que les alliés européens sont en train de perdre confiance dans les États-Unis car ils sont plongés dans la crise des réfugiés et essaient d'y faire face.
aucune chance pour que les États-Unis échappent à la responsabilité politique et morale
"Les conséquences du conflit ont atteint l'Europe et bien que les Etats-Unis soient hors de danger et pas touchés par elles, il n'y a aucune chance pour que les États-Unis échappent à la responsabilité politique et morale de la terrible tragédie qui se déroule", a déclaré Bhadrakumar .
un nouveau chapitre dans les relations internationales 
Selon lui, le fait que l'Occident a rapidement approuvé les actions de la Russie en Syrie marque un nouveau chapitre dans les relations internationales et promet une résolution du conflit syrien.

Les pays occidentaux ont à plusieurs reprises accusé la Russie de fournir des armes au régime syrien. Chaque fois Moscou a clarifié sa position sur la Syrie, soulignant que la Russie aide le pays dans sa lutte contre la menace terroriste en pleine conformité avec le droit international.
~~~~~~~~~~~~~~~~

Le Royaume-uni ne reconnaîtra pas de déclaration d'indépendance de la Catalogne

Mariano Rajoy et Theresa May « La première ministre Theresa May a assuré à son homologue espagnol que le Royaume-uni ne reconnaîtrai...