vendredi 11 septembre 2015

USA: l'exode du peuple syrien provoque une "crise de conscience" à Washington.

C110915

09:10 -
"Les Etats-Unis sont responsables de la guerre civile en Syrie et par conséquent de l'exode sans précédents du peuple syrien. Plongés dans "une crise de conscience", les USA sont "déterminés à accroître le nombre de réfugiés que nous pouvons accueillir", a déclaré John Kerry, le secrétaire d'Etat américain cité par Sputnik.

~~~~~~~~~~~~~~
Obama: les USA sont prêts à accueillir des réfugiés syriens

Sputnik, le 11 Septembre 2015

Inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 11 Septembre 2015


_________***__________ 
Selon le président Barack Obama, en 2016 les Etats-Unis envisagent d'accorder l'asile à quelque 10.000 réfugiés syriens. Le problème des migrants qui fuient les pays en proie à la misère, à la guerre et au terrorisme préoccupe de nos jours les grands dirigeants.
 Obama a déjà donné des consignes pour prendre les mesures nécessaires
Les Etats-Unis viennent de déclarer leur intention d'accueillir chez eux des réfugiés syriens. Le numéro un américain, Barack Obama a déjà donné des consignes pour prendre les mesures nécessaires afin de préparer le pays à l'arrivée massive de Syriens qui sont obligés de quitter leur patrie.
Nous sommes déterminés
"Nous sommes déterminés à accroître le nombre de réfugiés que nous pouvons accueillir", a déclaré à son tour John Kerry, le secrétaire d'Etat américain.
Les Etats-Unis sont responsables de la guerre civile en Syrie et par conséquent, de l'exode
Les Etats-Unis sont responsables de la guerre civile en Syrie et par conséquent, de l'exode sans précédents du peuple syrien, a avoué Robert Phillips Corker, le chef du Comité des Affaires étrangères du Sénat des Etats-Unis.
 l'administration Obama traverse une "crise de conscience"
John McCain, sénateur des États-Unis estime que l'administration Obama traverse une "crise de conscience" et que l'afflux de réfugiés en Europe appelle les Etats-Unis à prendre des mesures.
 c'est le résultat des problèmes que les Etats-Unis refusaient de résoudre depuis des années
"L'exode massif de personnes fuyant la guerre –c'est le résultat des problèmes que les Etats-Unis refusaient de résoudre depuis des années. Cessez de les appeler migrants — ce sont des réfugiés", déclare M. McCain dont les propos ont été rapporté par l'édition américaine Politico.

L'Australie et la Venezuela se sont également montrés prêts à offrir asile aux réfugiés.

"Combien d'Arabes doivent encore mourir avant le réveil de la conscience humanitaire du monde?", a imploré le président vénézuélien Nicolás Maduro.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Personne n’a retenu la leçon donnée par l’effondrement des subprimes en 2007

« … personne n’a retenu la leçon donnée par l’effondrement des subprimes en 2007 . Pas les ménages américains qui s’endettent à nouveau pou...