mardi 15 septembre 2015

UE: discrimination migratoire de certains réfugiés plus égaux que d'autres

D150915

09:35 -
"La plupart des migrants ukrainiens fuit la "mauvaise" Russie et sont moins pratiques à traiter d'un point de vue politique. Ils sont donc considérés comme des réfugiés de "troisième classe" par l'Europe qui préfère traiter avec les migrants "de première classe" de Syrie, d'Afghanistan, d'Irak et d'Érythrée ou les deuxième classe des Balkans" écrit Contra Magazin cité par Sputniknews.

~~~~~~~~~~~~~~~~
Des migrants ukrainiens de troisième classe pour l'Europe - Média autrichien

Sputniknews, le 15 Septembre 2015

Traduction, titre et inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 15 Septembre 2015


________***__________

Alors que l'UE est occupée à trier ses migrants dont la crise fait boule de neige, le sort de millions d'Ukrainiens forcés par le conflit en cours dans le Donbass continue d'être ignoré par l'Occident, a écrit mardi un magazine autrichien.
les migrants du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord fuyant la guerre
"Ceci est apparemment parce que les centaines de milliers de migrants en provenance du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord se dirigent vers l'Europe, fuyant la guerre et la persécution dans leur pays d'origine et aussi à la recherche d'une vie meilleure dans le riche Occident", a écrit Marco Meyer dans l'édition de samedi du Contra Magazin.
 personne ne prête attention à ce qui se passe en Ukraine orientale
Dans le même temps, il semble que personne ne prête attention à ce qui se passe en Ukraine orientale, avec des médias occidentaux qui rapportent des échanges de tirs entre les forces de Kiev et les partisans de l'indépendance dans le Donbass, un autre round de négociations de Minsk ou simplement dénigrer la Russie, souligne l'auteur.
ces millions de civils forcés d'abandonner leurs maisons à Donetsk et à Lougansk
"Ils ne pouvaient tout simplement pas se soucier de ces millions de civils forcés d'abandonner leurs maisons à Donetsk et à Lougansk pour chercher refuge en Russie," a écrit Marco Meyer, ajoutant que 50 000 avaient déménagé au Bélarus voisin et plusieurs milliers ont cherché refuge en Pologne.
la plupart de ces personnes fuient la "mauvaise" Russie
Tout simplement parce que la plupart de ces personnes fuient la "mauvaise" Russie, ils sont considérés comme des réfugiés de "troisième classe" dans l'Ouest qui préfère traiter avec les migrants "de première classe" de Syrie, d'Afghanistan, d'Irak et d'Érythrée et "les réfugiés de deuxième classe des Balkans", écrit Contra Magazin.
les réfugiés ukrainiens sont moins pratiques à traiter d'un point de vue politique?
"Peut-être que cela est parce que les réfugiés ukrainiens sont moins pratiques à traiter d'un point de vue politique? Est-ce que la vie d'un enfant du Donbass tué par l'armée ukrainienne est moins importante tout simplement parce qu'il ou elle parlait russe, et pas kurde? " demanda Marco Meyer.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~