€CALYPSE NEWS

vendredi 4 septembre 2015

Tchéquie: quotas de réfugiés, le groupe de Visegrad assume la fracture européenne Est-Ouest.

N040915

18:40 -
"La réunion à Prague des pays du groupe de Visegrád a été l'occasion pour les dirigeants tchèque, slovaque et polonais d'affirmer leur solidarité avec leur homologue hongrois Viktor Orban, contre la mise en place de quotas de répartition contraignants, estimant que les pays membres de l'UE devaient décider souverainement de leur manière de gérer la crise" rapporte Reuters.

~~~~~~~~~~~~
Migrants: l'UE réclame des mesures "viables"

Le Figaro avec Reuters, le 4 Septembre 2015

Inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 4 Septembre 2015


________***__________

Les Premiers ministres tchèque, slovaque, hongrois et polonais ont invité aujourd'hui la Commission européenne à présenter des mesures "viables" lors de la réunion des ministres européens de l'Intérieur du 14 septembre consacrée à la crise des migrants.
  l'Europe est confrontée à une situation chaotique à régler de toute urgence
Le Premier ministre tchèque Bohuslav Sobotka, estimant que l'Europe est confrontée à une situation chaotique à régler de toute urgence, a déclaré que les quatre pays insistaient sur la nécessité pour l'Union européenne de renforcer le contrôle de ses frontières, de combattre les réseaux de passeurs et d'établir de nouveaux "hot spots", des centres d'accueil et de tri des migrants dans les pays où ils arrivent.
  contre la mise en place de quotas de répartition contraignants
Il s'est prononcé contre la mise en place de quotas de répartition contraignants que préconise la Commission européenne avec le soutien de Paris, Berlin et Rome, un avis partagé par ses collègues.
 décider souverainement de leur manière de gérer la crise
Le Premier ministre slovaque Robert Fico a déclaré que les mécanismes automatiques étaient inacceptables et sa collègue polonaise Ewa Kopacz a estimé que les pays membres de l'UE devaient décider souverainement de leur manière de gérer la crise.

La réunion à Prague des pays du groupe de Visegrád a été l'occasion pour les dirigeants tchèque, slovaque et polonais d'affirmer leur solidarité avec leur homologue hongrois Viktor Orban, dont le pays peine à gérer l'afflux de milliers de réfugiés qui transitent sur son territoire pour rallier l'Autriche ou l'Allemagne. "En témoignage de leur solidarité, les Premiers ministres se tiennent prêts à fournir une assistance supplémentaire à la Hongrie", peut-on lire dans le communiqué diffusé à l'issue de la réunion.
~~~~~~~~~~~~~

La déclaration d'indépendance est conforme au droit international et ne viole pas le droit constitutionnel espagnol

L'avis 2010/25 de la Cour Internationale de Justice « … la majorité absolue des députés catalans a été élue il y a deux ans s...