€CALYPSE NEWS

vendredi 4 septembre 2015

Hongrie: "état de crise", Orban décrète le retour à des prérogatives nationales en matière d'immigration.

L040915

16:45 -
"Une nouvelle ère commencera le 15 septembre", date prévue d'entrée en vigueur de "l'état de crise", la nouvelle législation, a déclaré dans un communiqué Viktor Orban, qui revendique depuis plusieurs mois le retour à des prérogatives nationales en matière d'immigration au sein de l'Union européenne" rapporte l'AFP.

~~~~~~~~~~~~~~
La Hongrie renforce sa législation anti-migrants

Le Figaro avec AFP, le 4 Septembre 2015

Inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 4 Septembre 2015


______***______

Le Parlement hongrois a renforcé aujourd'hui sa législation anti-migrants, face à un afflux sans précédent de réfugiés transitant par ce pays dans l'espoir de rejoindre l'ouest de l'Europe.
 déploiement de l'armée aux frontières et rend l'immigration illégale passible de trois ans de prison
Proposée par le gouvernement du Premier ministre populiste Viktor Orban, la nouvelle législation renforce notamment les possibilités de déploiement de l'armée aux frontières et rend l'immigration illégale passible de jusqu'à trois ans de prison.
 "état de crise", un échelon hongrois précédant l'état d'urgence
Adopté en urgence et à une large majorité de 140 voix contre 33, l'ensemble de textes proclame l'"état de crise", un échelon hongrois précédant l'état d'urgence et accordant des prérogatives accrues aux pouvoirs publics.
 retour à des prérogatives nationales en matière d'immigration au sein de l'Union européenne
"Une nouvelle ère commencera le 15 septembre", date prévue d'entrée en vigueur de la nouvelle législation, a déclaré dans un communiqué Viktor Orban, qui revendique depuis plusieurs mois le retour à des prérogatives nationales en matière d'immigration au sein de l'Union européenne.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Trump continue les déclarations extravagantes pour satisfaire le Congrès, tout en armant Bannon pour se débarrasser des dirigeants du Parti républicain

Donald Trump et Steve Bannon « Au cours des trois derniers mois, la crise qui oppose Donald Trump à la classe dirigeante US n’a ces...