DONS EN CRYPTO

J'accepte les dons en crypto (BitCoin, Ethereum ou BitCoin Cash).
Si vous ne savez pas encore comment procéder, je vous invite à visionner ce tuto-vidéo en français.
Vous pouvez me contacter par email - gaillot.eric@gmail.com - ou via ma page Facebook

dimanche 6 septembre 2015

France: le règlement avec la Russie de la crise syrienne dépend de celui de la crise ukrainienne.

N060915

21:10 -
"Les conditions ne sont pas réunies pour une intervention au sol en Syrie. Nos relations avec la Russie et l'Iran doivent être clarifiées: on ne peut pas rester sur un ni-ni, ni Bachar, ni Daech", ce qui soulève le problème des relations entre l'Otan et l'Ukraine qui ne fait que compliquer le dossier des relations avec Moscou" estime le président de la commission des Affaires étrangères et de la Défense au Sénat français, Jean-Pierre Raffarin, cité par Sputnik.

~~~~~~~~~~~~
Jean-Pierre Raffarin: revoir les relations avec la Russie

Sputnik, le 6 Septembre 2015

Inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 6 Septembre 2015


__________***____________

Un ancien premier ministre français estime que la France doit être plus indépendante vis-à-vis des Etats-Unis dans sa géopolitique, notamment dans les relations avec la Russie.
  Raffarin a estimé que Paris devait revoir sa politique à l'égard de la Russie
Intervenant dimanche dans le cadre du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, le président de la commission des Affaires étrangères et de la Défense au Sénat français, Jean-Pierre Raffarin, a estimé que Paris devait revoir sa politique à l'égard de la Russie.
  La France est forte quand elle est indépendante
"La France doit être plus indépendante vis-à-vis des Etats-Unis dans sa géopolitique, notamment dans les relations avec la Russie (…) La France est forte quand elle est indépendante", a déclaré l'ex-premier ministre français (2002-2005).
 sur une intervention au sol. Les conditions ne sont pas réunies
M.Raffarin s'est également exprimé sur la guerre en Syrie et une possible intervention de la France et s'est dit "très réservé sur une intervention sol", d'autant plus que les relations avec la Russie et l'Iran n'étaient pas normalisées.

"Je ne suis pas opposé à ce qu'il y ait des cibles aériennes définies en Syrie dans le cadre de la coalition, mais je suis très réservé sur une intervention au sol. Les conditions ne sont pas réunies", a tranché le sénateur.
Et de souligner que la situation politique n'était pas stabilisée.
on ne peut pas rester sur un ni-ni, ni Bachar, ni Daech"
"Nos relations avec la Russie et l'Iran doivent être clarifiées: on ne peut pas rester sur un ni-ni, ni Bachar, ni Daech", a-t-il expliqué, estimant que "sur le terrain, la France n'est pas la mieux placée pour assurer le leadership".
une clarification des relations avec la Russie et l'Iran est un préalable
Selon l'ancien chef du gouvernement français, dans le contexte actuel, une clarification des relations avec la Russie et l'Iran, "deux acteurs de premier rang" dans la crise syrienne, est un préalable.
  le problème des relations entre l'Otan et l'Ukraine ne fait que compliquer le dossier des relations avec Moscou
Par ailleurs, M.Raffarin a jugé nécessaire de clarifier les relations entre Paris et Washington, les Etats-Unis jouant un grand rôle dans le système de rapports entre l'Occident et la Russie. On ne doit pas non plus, selon le sénateur, négliger le problème des relations entre l'Otan et l'Ukraine qui ne fait que compliquer le dossier des relations avec Moscou.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Kinjal, comment les Russes interpréteraient une liquidation brutale de Trump ?

« L’entente Trump-Poutine d’Helsinki est attaquée sur des arguments fondamentaux tels que la trahison, qui implique que la référence, déjà l...