€CALYPSE NEWS

mardi 25 août 2015

France: crise boursière, la Chine menace la France et l'Europe (Macron)

G250815

11:45 -
"Le ministre de l’économie, Emmanuel Macron, a considéré, mardi à Berlin, que la Chine représentait actuellement un risque particulièrement grand pour la France et l'Europe" rapporte Le Monde.

~~~~~~~~~~~~~~
La Bourse de Shanghaï clôture à nouveau en forte baisse, accalmie sur les marchés européens  
Le Monde, le 25 Août 2015

Inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 25 Août 2015


________***__________

Au lendemain du « lundi noir » sur les places boursières de la planète, la Bourse de Shanghaï, qui avait perdu 8,5 % en début de semaine, a clôturé une nouvelle fois en forte baisse, mardi 25 août (− 7,63 %). Elle a désormais effacé tous ses gains de l’année, s’enfonçant sous son niveau du 31 décembre 2014.
  La Bourse de Tokyo a clôturé en baisse de 3,96 %
Les marchés asiatiques suivaient la même tendance. La Bourse de Tokyo, qui avait perdu 4,61 % lundi a clôturé en baisse de 3,96 %, à 17 806,70 points, au plus bas en six mois.
 la Bourse de Taipei gagnait 2,67 %
Dans le même temps, la Bourse de Hongkong accentuait son repli. Taïwan qui avait lâché 4,84 % lundi, a, pour sa part, ouvert en hausse, et le principal indice boursier de la Bourse de Taipei gagnait 2,67 %.
  Pékin a annoncé investir une partie de ses actifs colossaux dans les Bourses locales
Après s’être envolés de 150 % en l’espace d’un an, les marchés chinois avaient lourdement trébuché à partir de mi-juin, et continuent donc de creuser leurs pertes. Ce en dépit d’interventions répétées par le gouvernement, notamment via des achats massifs de titres par des organismes publics. S’efforçant de rassurer les marchés, Pékin a encore annoncé dimanche que le gigantesque fonds de pension national allait investir une partie de ses actifs colossaux dans les Bourses locales.
  la Bourse de Paris gagnait 1,42 %, Francfort 1,74 % et Londres 1,49 %.
Les tendances boursières à l’ouverture en Europe étaient, quant à elles, nettement meilleures mardi matin : la Bourse de Paris gagnait 1,42 %, Francfort 1,74 % et Londres 1,49 %. Les marchés ne reprenaient toutefois qu’une faible partie du terrain perdu lundi, avec des chutes d’environ 5 %.
  inquiétudes provoquées par la dévaluation du yuan
Les places financières européennes avaient subi de plein fouet l’effondrement du marché chinois, qui a connu sa plus forte baisse journalière depuis février 2007, minée par les inquiétudes provoquées par l’essoufflement persistant de l’économie chinoise et la dévaluation du yuan il y a près de deux semaines. Elle avait déjà perdu plus de 11 % de sa valeur la semaine dernière, en dépit des multiples efforts du gouvernement pour tenter de soutenir son économie.
 L’impact  pour la France  ne devrait pas aller « au-delà de quelques dixièmes de points » de PIB
L’impact de la tourmente financière et du ralentissement de l’économie chinoise pour la France et les économies européennes ne devrait pas aller « au-delà de quelques dixièmes de points » de PIB, a jugé le premier ministre, Manuel Valls, dans des déclarations aux Echos mardi. La veille, le président Hollande avait estimé que l’économie mondiale était « suffisamment solide » pour que sa croissance ne soit « pas seulement liée à la situation en Chine ».
la Chine représentait actuellement un risque particulièrement grand 

Le ministre de l’économie, Emmanuel Macron, a de son côté considéré, mardi à Berlin, que la Chine représentait actuellement un risque particulièrement grand pour la reprise économique mondiale, et que cela nécessitait d’autant plus de renforcer la zone euro.
  il y a beaucoup de risques, et particulièrement la Chine aujourd’hui
« L’économie mondiale se redresse mais pas autant que nous l’espérions. […] c’est un processus très long. […] D’un côté, nous avons des opportunités [pétrole bon marché, taux d’intérêt bas, etc.], mais de l’autre côté, il y a beaucoup de risques, et particulièrement la Chine aujourd’hui. »
~~~~~~~~~~~~~~~~ 

La déclaration d'indépendance est conforme au droit international et ne viole pas le droit constitutionnel espagnol

L'avis 2010/25 de la Cour Internationale de Justice « … la majorité absolue des députés catalans a été élue il y a deux ans s...