DONS EN CRYPTO

J'accepte les dons en crypto (BitCoin, Ethereum ou BitCoin Cash).
Si vous ne savez pas encore comment procéder, je vous invite à visionner ce tuto-vidéo en français.
Vous pouvez me contacter par email - gaillot.eric@gmail.com - ou via ma page Facebook

mardi 28 juillet 2015

Turquie: lutte contre le PKK et l'EI, l'OTAN et les USA se rallient à Erdogan

E280715

14:40 -
"Au-delà du soutien politique de l’OTAN, la Turquie a obtenu l’engagement des Etats-Unis à œuvrer à l’établissement d’une zone de sécurité dans le nord de la Syrie qui faciliterait le retour chez eux des réfugiés syriens installés en Turquie, dont le nombre est estimé à 1,8 million" rapporte Le Monde.

Commentaires EG:

C'est une revendication de longue date de Recep Tayyip Erdogan qui rentre dans le cadre de son projet géopolitique de "nouvelle Syrie" et qui revient à créer un Etat kurde syrien en découpant la Syrie sans renverser le régime d'Assad soutenu par la Russie. 
~~~~~~~~~~~~~~~~
Erdogan juge « impossible » la poursuite du processus de paix avec les Kurdes

Le Monde avec AFP, le 28 Juillet 2015

Inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 28 Juillet 2015

________***__________

Face aux Kurdes, le président turc enfonce le clou. Recep Tayyip Erdogan a estimé « impossible », mardi 28 juillet, de poursuivre le processus de paix tant que les rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) continueraient à « menacer l’unité nationale » par des attaques meurtrières contre les forces de sécurité turques.
  jusqu’à ce que les rebelles kurdes déposent les armes
Lundi, il avait déjà affirmé que la Turquie poursuivrait son offensive militaire contre le PKK en Irak jusqu’à ce que les rebelles kurdes déposent les armes.
il ne céderait pas face à la « menace terroriste » du PKK et de l’EI
Le chef de l’Etat a également répété qu’il ne céderait pas face à la « menace terroriste » du PKK et de l’organisation djihadiste Etat islamique (EI). « Il est hors de question de reculer. C’est un long processus et ce processus se poursuivra avec la même détermination », a-t-il déclaré.
  les Occidentaux comptent sur les Kurdes de Syrie, des alliés du PKK, dans la lutte contre l’EI
Recep Tayyip Erdogan a une nouvelle fois mis sur le même plan les deux organisations, alors que les Occidentaux comptent sur les Kurdes de Syrie, des alliés du PKK, pour les aider sur le terrain dans la lutte contre l’EI.
La Turquie a engagé la semaine dernière une campagne de frappes aériennes contre les cibles de l’EI en Syrie, après l’attentat-suicide meurtrier, attribué au groupe djihadiste, qui a fait trente-deux morts parmi des militants de la cause kurde dans la ville de Suruç. Presque simultanément, Ankara a mené plusieurs raids aériens contre le PKK, qui a de son côté multiplié les attaques meurtrières contre des membres des forces de sécurité turque. Après les premières frappes turques, le PKK a rompu la trêve qu’il respectait depuis 2013 et assassiné plusieurs militaires dans le Sud-Est à majorité kurde de la Turquie.
Stoltenberg, a exprimé la « forte solidarité » de l’OTAN avec la Turquie « face au terrorisme ». 
Dans le cadre de cette double offensive contre le PKK et l’EI, Ankara a sollicité la tenue d’une réunion extraordinaire des membres de l’OTAN pour discuter de sa situation sécuritaire. A son ouverture mardi matin à Bruxelles, le secrétaire général de l’Alliance atlantique, Jens Stoltenberg, a exprimé la « forte solidarité » de l’organisation avec la Turquie « face au terrorisme ».
Le terrorisme sous toutes ses formes ne saurait être toléré ni justifié
« Le terrorisme sous toutes ses formes ne saurait être toléré ni justifié, a insisté Jens Stoltenberg. L’OTAN suit de près ces événements. » Le premier ministre turc, Ahmet Davutoglu, a estimé qu’il était important que l’Alliance comprenne « correctement les intentions » d’Ankara.
établissement d’une zone de sécurité dans le nord de la Syrie
Au-delà du soutien politique de l’OTAN, la Turquie a obtenu l’engagement des Etats-Unis à œuvrer à l’établissement d’une zone de sécurité dans le nord de la Syrie, revendication de longue date de Recep Tayyip Erdogan.
  le retour chez eux des réfugiés syriens installés en Turquie
Celui-ci a répété mardi qu’une telle zone faciliterait le retour chez eux des réfugiés syriens installés en Turquie, dont le nombre est estimé à 1,8 million.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

GILETS JAUNES ACTE 2 (J-4) >> LE 24, TOUTE LA FRANCE A PARIS !

14:30 >> Il n'y a pas que les Q en l'air qui se planquent: où sont les artistes pour soutenir les Gilets jaunes? 14:20 >&...