DONS EN CRYPTO

J'accepte les dons en crypto (BitCoin, Ethereum ou BitCoin Cash).
Si vous ne savez pas encore comment procéder, je vous invite à visionner ce tuto-vidéo en français.
Vous pouvez me contacter par email - gaillot.eric@gmail.com - ou via ma page Facebook

jeudi 23 juillet 2015

Turquie: 150 km de mur contre l'EI pour empêcher la création du Kurdistan.

Q230715

23:10 -
"Un mur qui devrait en outre compliquer les contacts entre les différents mouvements kurdes de Turquie, de Syrie et d'Irak. Ce qui n'est pas pour déplaire à Ankara qui lutte depuis près de 30 ans contre la création du Kurdistan à cheval sur ces trois pays." rapporte RT France.


Des murs, des fossés, des miradors, des drones, des avions de reconnaissance tout partout... L'EI comme prétexte, mais le mur construit par les Ukrainiens contre les Russes, celui construit par les Serbes contre les trafiquants de drogue, celui construit par les Américains contre les Mexicains, celui construit par les Grecs contre les Roumains (ou l'inverse?) et celui construit par les Anglais à Calais, contre qui? 

Le terrorisme à bon dos. En réalité, tout ces murs correspondent à la vision du monde du néo-libéralisme autoritaire qui transforme les pays en camps de travail, en attendant les camps de concentration et d'extermination.
~~~~~~~~~~~~~~
Daesh : la Turquie élève un mur long de 150 km sur sa frontière avec la Syrie

RT France, le 23 Juillet 2015

Inter-titres E Gaillot pour €calypse News, le 23 Juillet 2015

_________***_________

Après l'attentat à la bombe qui a coûté la vie à 32 personnes à Suruç, le gouvernement turc annonce le renforcement de sa frontière avec la Syrie. Un mur va être construit et des fossés creusés pour contrer les infiltrations de Daesh en Turquie.
  les milliers d'occidentaux qui souhaitent rejoindre les rangs de Daesh
La frontière que partage la Turquie avec la Syrie est longue de 900 km. Et elle est très poreuse. C'est en effet par ce pays que transitent, depuis des mois, les milliers d'occidentaux qui souhaitent rejoindre les rangs de Daesh en Syrie ou en Irak La tâche du gouvernement turc s'annonce donc particulièrement ardue.
également des fossés, des éclairages ainsi que des drones et des avions reconnaissance 
«Les sections critiques [de la frontière] ont été identifiées. La priorité sera donnée à ces zones et des mesures seront prises avec toutes les capacités technologiques » a déclaré le vice-Premier ministre turc Bülent Arınç, mercredi dans la soirée lors d'une conférence de presse. Un mur -dont la structure serait démontable- s'élèvera donc sur près de 150 kilomètres ont annoncé les autorités turques, qui évoquent également des fossés, des éclairages ainsi que des drones et des avions reconnaissance pour scruter la frontière turco-syrienne.
 la moitié des 40 000 militaires  ont été  redéployés dans cette zone
Côté humain, la moitié des 40 000 militaires affectés à la surveillance des points de passage du pays avec ses différents voisins (Irak, Iran, Arménie, Géorgie, Grèce et Bulgarie) ont été immédiatement redéployés dans cette zone ultra-sensible.
  risque de contagion du conflit syrien sur son territoire
Mesurant le risque de contagion du conflit syrien sur son territoire, la Turquie avait déjà renforcé la surveillance de sa frontière ces dernières semaines et permis l'arrestation de nombreux combattants de Daesh qui traversaient son territoire. Le pays avait d'ailleurs évoqué en mai dernier son souhait d'ériger un mur sur sa frontière notamment auprès de ses alliés de l'Otan.
compliquer les contacts entre les différents mouvements kurdes de Turquie, de Syrie et d'Irak
Un mur qui devrait en outre compliquer les contacts entre les différents mouvements kurdes de Turquie, de Syrie et d'Irak. Ce qui n'est pas pour déplaire à Ankara qui lutte depuis près de 30 ans contre la création du Kurdistan à cheval sur ces trois pays.
  Les Kurdes font porter la responsabilité des événements à Recep Tayyip Erdoğan
L'attentat de mardi a d'ailleurs réactivé les vieilles haines entre les deux camps. Les Kurdes, particulièrement touchés par cette attaque meurtrière, font porter la responsabilité des événements à Recep Tayyip Erdoğan qui aurait selon eux tacitement soutenu Daesh en Syrie afin d'affaiblir le PKK -parti politique kurde- en Turquie. Une «expédition punitive» a d'ailleurs été menée par la branche armée du PKK à Ceylanpinar, contre deux policiers turcs soupçonnés de coopérer avec Daesh.
D'autres pays touchés par le terrorisme ont également fait le choix de bâtir des murs
D'autres pays touchés par le terrorisme ont également fait le choix de bâtir des murs. C'est le cas d'Israël qui a érigé une enceinte le long de sa frontière avec la Cisjordanie. Ou de la Tunisie, qui après les attentats de Sousse a fait le choix d'emmurer sa frontière avec la Libye pour empêcher les combattants de Daesh d'atteindre son sol.
~~~~~~~~~~~~~~~~

J’ai commencé à suivre la tuyauterie des pompes…

« J’ai commencé à suivre la tuyauterie des pompes. Ces tubes mènent à un réseau de petites tubulures qui se terminent sur les rebords arrièr...