DONS EN CRYPTO

J'accepte les dons en crypto (BitCoin, Ethereum ou BitCoin Cash).
Si vous ne savez pas encore comment procéder, je vous invite à visionner ce tuto-vidéo en français.
Vous pouvez me contacter par email - gaillot.eric@gmail.com - ou via ma page Facebook

vendredi 17 juillet 2015

Algérie: le rapport US sur les droits de l'Homme déplore les difficultés de changer de gouvernement

A170715

09:15 -
"À la suite de la publication du rapport américain sur les droits de l'Homme qui déplore la possibilité réduite pour les citoyens de changer le gouvernement, Ramtane Lamamra, le ministre des Affaires étrangères, s’en est ouvert sans détour à Joan Polaschik, l’ambassadrice des États-Unis à Alger, à qui il a également demandé de plus amples informations concernant les intentions de son gouvernement à l’égard de l’Algérie." rapporte Jeune Afrique.

~~~~~~~~~~~~~~~~
Droits de l’homme : le rapport américain qui fâche l’Algérie

Jeune Afrique, le 17 Juillet 2015

Inter-titre E Gaillot pour €calypse News, le 17 Juillet 2015
___________***___________

L'édition 2014 du rapport du département d'État américain sur les droits de l'homme a été rendu public le 25 juin. Et elle n'a pas plu du tout aux autorités algériennes.
 stéréotypes, appréciations partiales et conclusions simplistes
Le rapport américain a suscité une vive irritation à Alger, où l’on déplore les stéréotypes, appréciations partiales et conclusions simplistes dont on estime qu’il regorge. On peut y lire que les trois problèmes principaux au sujet du respect des droits de l’homme sont « des restrictions à la liberté d’association, le manque d’indépendance et d’impartialité de la justice et le recours trop fréquent à la détention provisoire ».
 possibilité réduite pour les citoyens de changer le gouvernement
L’introduction du rapport ajoute : « D’autres préoccupations importantes concernent l’usage de la force par la police – y compris des allégations de torture -, la possibilité réduite pour les citoyens de changer le gouvernement, une corruption très répandue et des discriminations sociales envers les handicapés, les personnes vivant avec le VIH, les gays, lesbiennes et transgenres (LGBT). »
  les intentions de son gouvernement à l’égard de l’Algérie
À la suite de la publication du rapport, Ramtane Lamamra, le ministre des Affaires étrangères, s’en est ouvert sans détour à Joan Polaschik, l’ambassadrice des États-Unis à Alger, à qui il a également demandé de plus amples informations concernant les intentions de son gouvernement à l’égard de l’Algérie.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Pas une seule femme, même pas un(e) transgenre (?), dans toutes les équipes de la Coupe, pas une seule, entendez-vous ... Et l'on se tait !

« … Mon Dieu, incroyable, non ! Personne n’a rien vu ?! Vous avez vu, ou plutôt pas vu, non ! Il n’y a pas une seule femme dans toutes l...