DONS EN CRYPTO

J'accepte les dons en crypto (BitCoin, Ethereum ou BitCoin Cash).
Si vous ne savez pas encore comment procéder, je vous invite à visionner ce tuto-vidéo en français.
Vous pouvez me contacter par email - gaillot.eric@gmail.com - ou via ma page Facebook

samedi 23 juin 2018

Washington suspend indéfiniment ses provocations militaires contre Pyongyang (qui conserve ses armes nucléaires intactes)

“Le ministère américain de la défense a annoncé vendredi 22 juin suspendre indéfiniment de nouveaux exercices militaires conjoints entre les Etats-Unis et la Corée du Sud, pour soutenir les négociations diplomatiques en cours avec la Corée du Nord » rapporte Le Monde avec AFP dans une brève du 23 juin 2018 «Washington suspend de nouveaux exercices militaires conjoints avec la Corée du Sud ».

Assange, l’information pour libérer plutôt que pour tromper


« Si l’asile d’Assange est suspendu ou s’il est extradé aux USA, toutefois, ce sera beaucoup plus qu’une tragédie pour le seul Assange. Ce sera aussi une tragédie pour le « droit de savoir » du public et la libre circulation de l’information – la première grande défaite dans le combat d’un empire contre ses dissidents et ceux qui cherchent à utiliser l’information pour libérer plutôt que pour tromper » écrit Whitney Webb dans un billet du 19 juin 2018 «D’abord, ils sont venus chercher Julian ».

vendredi 22 juin 2018

Les persécutions contre Julian Assange doivent cesser

« Les persécutions contre Julian Assange doivent cesser, faute de quoi la fin en sera tragique. Le gouvernement australien et le premier ministre Malcolm Turnbull disposent d’une opportunité historique pour en décider. Ils peuvent garder le silence, mais l’histoire ne leur pardonnera pas cette posture. Ou ils peuvent s’engager pour la justice et l’humanité, et rapatrier ce citoyen australien remarquable » écrit John Pilger dans un billet du 17 juin 2018 «Aidons Julian Assange à rentrer au pays »

jeudi 21 juin 2018

Avec les Su-57 russes, la flotte aérienne turque serait «beaucoup plus redoutable» qu'avec les F-35 américains

« Selon Military Watch, avec les Su-57 russes, la flotte aérienne turque serait «beaucoup plus redoutable» qu'avec les F-35 américains. De l'avis du média, étant donné que les capacités de supériorité aérienne de l'Armée de l'air turque ont besoin d'être améliorées, le Su-57 pourrait être la plate-forme idéale pour la Turquie. «La capacité de frappe des chasseurs lourds, associée à sa grande capacité de survie, pourrait en faire un atout très important pour le théâtre du Proche-Orient», conclut le média cité par Sputnik dans une brève du 21 juin 2018 «Entre le Su-57 et le F-35, une revue militaire a fait son choix »

mercredi 13 juin 2018

TENDANCE BTC >> Kim enfonce Bitcoin



Traité de Singapour : la reddition US affole les alliés

« L’annonce par le président des Etats-Unis Donald Trump de son intention de supprimer les exercices militaires organisés par l’armée américaine avec les troupes sud-coréennes a pris de court toute la région […] Si cet engagement se concrétise, M. Trump aura cédé sur l’une des principales demandes de Pyongyang, sans obtenir de contrepartie concrète […] Washington cède aussi à l’une des principales demandes de la Chine, qui propose de longue date une solution « gel pour gel » des essais balistiques et nucléaires nord-coréens et des exercices américano-sud-coréens » écrit Harold Thibault pour Le Monde dans un billet du 13 juin 2018 « L’abandon par Trump des exercices militaires avec la Corée du Sud prend Séoul de court ».

Accord de Singapour : Kim Jung Un s’impose

« … Le président Trump s’est engagé à fournir des garanties de sécurité à la RPDC et le président Kim Jong Un a réaffirmé son engagement ferme et inébranlable envers la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne » rapporte l’AFP dans une brève du 12 juin 2018 «Sommet Trump/Kim: le texte de l’accord commun (VERBATIM) »

lundi 11 juin 2018

Traité de Singapour : virer les forces US de la Corée du sud et du Japon

« Le président américain devrait devenir le premier à s’entretenir avec un dirigeant de la Corée du Nord, mardi à Singapour […] Les enjeux, pour Donald Trump, sont multiples. Il s’agit pour lui de marquer l’histoire en réussissant là où tous ses prédécesseurs ont échoué. Une dénucléarisation réussie lui permettrait aussi de réduire l’empreinte militaire des Etats-Unis dans la région. La Corée du Sud et le Japon abritent deux des trois plus importants contingents de soldats américains dans le monde. Le candidat, puis le président, n’ont cessé de stigmatiser ces déploiements qui détournent, selon lui, les Etats-Unis de leurs priorités intérieures » écrit Gilles Paris pour Le Monde dans un billet du 11 juin 2018 «Sommet avec Kim Jong-un : Donald Trump face au défi de la diplomatie »

dimanche 10 juin 2018

Le G7 explose en plein vol

« Donald Trump n’aura donc passé que vingt-quatre heures avec les alliés historiques des Etats-Unis […] Une confrontation de courte durée, donc, mais largement suffisante pour acter les désaccords criants entre les Etats-Unis et leurs alliés, au moment même où, de l’autre côté du Pacifique, les chefs d’Etats russe, iranien et chinois se réunissent pour le week-end » rapporte Le Monde avec AFP dans une brève du 9 juin 2018 «Sommet du G7 : Trump retire son soutien au « texte commun » publié »

samedi 9 juin 2018

Du panaméricanisme au paneurasisme, la métamorphose du Système

«… les USA connaissant leurs derniers spasmes en lançant des projets d’autant plus fous et ambitieux qu’irréalisables, – avec l’obsession de la “dominance”. Il fallait sans aucun doute un Trump pour lancer ce dernier spasme, l’ultime, l’accomplissement décisif de la surpuissance dans l’autodestruction. Et nous ne nous arrêterons pas là, comme si nous recommencions l’expérience de 1945 du pangermanisme passant le relais au panaméricanisme (l’américanisme), avec l’américanisme passant à son tour le relais à un autre “isme”’éventuellement passant d’une unipolarité à une multipolarité moins contraignante. Cette fois, ce n’est pas un “isme” qui est en cause, mais bien le Système lui-même… » écrit Philippe Grasset dans un billet du 8 juin 2018 «Changement d’époque ».

vendredi 8 juin 2018

Un G7 métahistorique, comme un « jugement de Dieu »

« Quoi qu’il sorte de ce G7, il est déjà historique simplement, – rien de moins ! – parce qu’est apparu le sentiment de la réalisation que le monde est entré dans la phase finale de l’effondrement du Système. Ce qui me paraît étrange et presqu’irréel, c’est que, disant cela, je m’aperçois qu’il n’y a plus grand chose à ajouter, plus de commentaire qui s’impose, plus aucune orientation à donner à la réflexion […] Nous sommes entrés directement dans le grand domaine de la métahistoire de la crise de l’effondrement, dans une bataille qui est comme un “jugement de Dieu”, » écrit Philippe Grasset dans un billet du 7 juin 2018 «Tourbillon crisique-51 »

jeudi 7 juin 2018

Traité de Singapour: la possibilité d’un bouleversement stratégique planétaire


“Il semble que les choses soient après tout aussi bien parties pour voir apparaître la possibilité que le sommet ouvre un épisode diplomatique s’écartant de la seule question de la dénucléarisation, pour s’ouvrir sur la question de la situation stratégique des deux Corées et le lien entre cette situation et les deux puissances proches (la Chine et la Russie), – bref, la possibilité d’un bouleversement en Asie... » écrit Philippe Grasset dans un billet du 6 juin 2018 «Des incartades de Kim au désordre de Trump »

mardi 5 juin 2018

VIP, mort de Marc Ogeret

« Le chanteur Marc Ogeret est mort le 4 juin à l’âge de 86 ans, a annoncé sa compagne à l’AFP. Chanteur engagé issu de la tradition rive gauche, il était connu notamment pour ses interprétations des poèmes d’Aragon. "Marc est mort lundi au centre hospitalier de Semur-en-Auxois où il était hospitalisé depuis quelques jours", a confié sa compagne, Anita. En raison de ses engagements, le chanteur sera inhumé avec "un oeillet rouge", symbole du Paris révolutionnaire, a précisé Anita » rapporte Comité Valmy dans une brève du 5 juin 2018 «Mort du chanteur engagé Marc Ogeret »

samedi 2 juin 2018

Magnétohydrodynamique (MHD), Poutine a donné le coup d’envoi d’une nouvelle révolution industrielle


“Soit Vladimir Poutine a menti, soit il a donné le coup d'envoi d'une nouvelle révolution industrielle. Rappelons qu'à une vitesse supérieure à celle du son, l'échauffement des points de la voilure où se forme l'onde de choc augmente avec le carré du nombre de Mach. À 5.000 km/h, c'est à dire à Mach 5, on atteint les 1000°c, température à laquelle tous les matériaux perdent leur rigidité. Donc un aéronef volant à plus de 20.000 km/h n'existe pas. Ou alors les Russes ont trouvé un truc complètement fou » écrit Laurent Caillette dans un billet du 1er juin 2018 «Magnétohydrodynamique ».

vendredi 1 juin 2018

Entre guerre économique et guerre nucléaire, la nouvelle « politique de défense » US

« La possibilité d’une guerre des USA contre la Russie et la Chine, c’est-à-dire le déclenchement d’une guerre absolue, fait partie des hypothèses stratégiques, tant de l’administration états-unienne que des analystes russes et chinois […] La difficulté de la position russe ne provient pas tant de ses propres divisions internes, du rapport de forces entre les tendances mondialiste et nationaliste au sein de ce pays, que des divisions inter-états-uniennes balançant entre guerre économique et guerre nucléaire. L’articulation entre menaces militaires et nouvelles négociations économiques sont bien deux aspects de la nouvelle « politique de défense » US » écrit Jean-Claude Paye dans un billet du 31 mai 2018 «Guerre économique ou « guerre absolue » ? »

jeudi 31 mai 2018

Rencontre entre le n°2 nord-coréen et Pompeo à New-York

« Le général Kim Yong-chol, arrivé en provenance de Pékin, est le plus haut responsable nord-coréen à fouler le sol américain depuis dix-huit ans. Il a dîné pendant une heure et demi avec le secrétaire d’Etat américain, qu’il avait déjà rencontré à deux reprises ce printemps à Pyongyang. A son retour à son hôtel de Manhattan, Mike Pompeo, qui était accompagné d’Andrew Kim, chef de la section Corée à la CIA, a simplement dit que le repas, avec du « bœuf américain » au menu, s’était bien passé » rapporte Le Monde avec AFP et Reuter dans une brève du 31 mai 2018 «Rencontre entre Corée du Nord et Etats-Unis à New York ».

Italie : en dépit (ou à cause ?) d’un climat politique de complète incertitude, la Bourse de Milan est en hausse


« En dépit de ce climat de complète incertitude, les marchés financiers se sont repris mercredi après plusieurs jours d’une fébrilité qualifiée d’« émotive » par le gouverneur de la Banque d’Italie, Ignazio Visco. La Bourse de Milan a clos en hausse de 2,09 %, à 2,798 points, et le « spread », l’écart très surveillé entre les taux allemand et italien à dix ans qui avait franchi la barre des 300 points mardi, est redescendu à 275 points » rapporte Le Monde avec AFP dans une brève du 30 mai 2018 «Italie : Cottarelli a gelé la formation de son gouvernement, de nouvelles tractations en cours »

Washington suspend indéfiniment ses provocations militaires contre Pyongyang (qui conserve ses armes nucléaires intactes)

“Le ministère américain de la défense a annoncé vendredi 22 juin suspendre indéfiniment de nouveaux exercices militaires conjoints entre le...