DONS EN CRYPTO

J'accepte les dons en crypto (BitCoin, Ethereum ou BitCoin Cash).
Si vous ne savez pas encore comment procéder, je vous invite à visionner ce tuto-vidéo en français.
Vous pouvez me contacter par email - gaillot.eric@gmail.com - ou via ma page Facebook

mardi 14 août 2018

L’autodestruction du Corps des Marines US par le « sociétalement correct »

« Mainz est, ou “était” devrait-on plutôt écrire, un lieutenant-colonel du Corps des Marines qui a été sanctionné d’une façon extraordinairement sévère, perdant son commandement et voyant sa carrière brisé, pour avoir prononcé en public une phrase contenant un mot jugé homophobe et par conséquent sacrilège : “faggot” (en argot, équivalent de “pédé” ou de “tapette”, selon votre humeur). Ce qui rend Lind fou de rage c’est qu’aujourd’hui, dans le Corps des Marines comme dans les autres armes des forces armées US, la première priorité c’est l’alignement sur le Politically Correct, – ou peut-être pourrions-nous dire, pour être au goût du jour, le “sociétalement correct”. Cette situation affecte les capacités de combat jusqu’à un point que ce commentateur juge très dangereux, et dans tous les cas comme le produit d’une véritable subversion qui attaque toutes les structures sociales, jusqu’à celles réputées les plus solides » écrit Philippe Grasset dans un billet du 13 août 2018 «Les Marines face à la “guerre sociétale” ».

lundi 13 août 2018

Les Russes ont détruit la force de dissuasion nucléaire US

« “‘Nous [les États-Unis]  n'avons aucune défense qui pourrait contrecarrer l'emploi d'une telle arme [des missiles hypersoniques russes] contre nous […}...ainsi notre réponse serait notre force de dissuasion […] En d'autres termes, si la Russie ou la Chine lance contre les États-Unis une attaque de missiles hypersoniques [y compris bien entendu avec charges conventionnelles], le Pentagone répondra par une guerre nucléaire […] Le chef de la dissuasion nucléaire des USA nous dit que la dissuasion ne marche plus dans sa principale fonction... La dissuasion étant faite pour dissuader réciproquement de l’emploi du nucléaire, nous en sommes à l’aveu où, contre certains types d’armements qui peuvent n’être qu’à charges conventionnelles et dont certains semblent déjà opérationnels du côté russe, la seule riposte possible des USA serait de monter au nucléaire. » écrit Philippe Grasset citant ZeroHedge.com dans un billet du 13 août 2018 «La course à l’échalote ».

dimanche 12 août 2018

Préparez-vous à la bataille de l’Atlantique Nord

« La marine américaine est préoccupée par le fait que la Russie intensifie ses activités dans l'Atlantique Nord ce qui nécessite le retour à un «état d'esprit concurrentiel», a déclaré l'amiral Adam John Richardson, commandant en chef de la marine américaine […] Préparez-vous à la bataille! » […] Le journal rappelle également que la Marine américaine a annoncé la réactivation de la 2e flotte chargée de superviser les opérations navales sur la côte est des États-Unis et dans l'Atlantique Nord afin de contrer la menace croissante que représentent les ambitions territoriales de Moscou pour ses alliés de l'Otan » rapporte Sputnik dans une brève du 12 août 2018 «Les États-Unis se prépareraient à affronter la Russie dans l'Atlantique Nord ».

Quand Staline ordonnait de bombarder Berlin

« Ce dimanche, le 12 août, le ministère russe de la Défense a rendu public un document rédigé sous la dictée de Joseph Staline dans la nuit du 8 au 9 août 1941, qui ordonnait au commandant de la 81e division aérienne de mener un raid au cœur de Berlin, sept semaines après l'attaque de la Wehrmacht contre l'Union soviétique. «Durant l'attaque, il est obligatoire de larguer, outre des munitions explosives, des bombes de petit et de gros calibre», indique le texte manuscrit. » rapporte Sputnik dans une brève du 12 août 2018 «La Défense russe divulgue un ordre secret de Staline de bombarder Berlin (photo) ».

Défense : après tout ce que l'Allemagne a fait à la Russie, il vaut mieux que les Allemands se taisent pendant encore 200 ans

« La Russie ne tolérera pas qu'on lui parle en position de force, a déclaré le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou en commentant dans une interview accordée à la chaîne russe Rossiya 24 les propos de son homologue allemande Ursula von der Leyen selon lesquels les pays occidentaux doivent mener un dialogue avec Moscou «en position de force». «Après tout ce que l'Allemagne a fait à notre pays, j'estime qu'il vaut mieux qu'ils [les Allemands, ndlr] se taisent pendant encore 200 ans», a-t-il indiqué » rapporte Sputnik dans une brève du 12 août 2018 «Position de force? Le ministre russe de la Défense met Berlin en garde ».

Le chasseur-intercepteur russe MiG-31 possède des qualités inégalées et offre aux pilotes de véritables capacités «spatiales»

« Le chasseur-intercepteur russe MiG-31 possède des qualités inégalées et offre aux pilotes de véritables capacités «spatiales», a déclaré à Sputnik le chef du centre aérien de Lipetsk, le lieutenant-général Yuri Sushkov. «Le MiG-31 est un chasseur que ses caractéristiques rendent incomparable. Notre unité est engagée dans l'étude de ses capacités. Les vols prévoient des entrées dans la stratosphère, ce qui nécessite un équipement supplémentaire», a-t-il déclaré. Selon lui, les pilotes pendant leurs vols sur le MiG-31, tout comme les astronautes, voient la courbure de la terre » rapporte Sputnik dans une brève du 11 août 2018 «Un pilote russe évoque les capacités «spatiales» du MiG-31 ».

jeudi 9 août 2018

«Nous ne voulons pas que la Chine, la Russie et d'autres pays nous dominent, nous avons toujours dominé.»

« Le vice-président des Etats-Unis Mike Pence a annoncé la création d'une «force spatiale», répondant aux souhaits précédemment exprimés par le président Donald Trump : «Nous ne voulons pas que la Chine, la Russie et d'autres pays nous dominent, nous avons toujours dominé.» rapporte RT dans une brève du 9 août 2018 «Pour rivaliser avec la Russie et la Chine, les Etats-Unis créent leur «force spatiale»

La Russie a su développer une armée bien plus capable que celle des Etats-Unis

« L’hystérie actuelle sur la Russie en tant que Mordor du Mal qui serait responsable de tout et notamment de ce qui va mal (réel ou imaginaire) aux USA est principalement due au fait que la Russie, en contradiction totale avec toutes les opinions « expertes », n’a pas seulement implosé ou ne s’est pas transformée en « station-essence » avec une économie « en miettes », elle a su développer une armée qui, pour une petite fraction du budget militaire des États-Unis, a déployé avec succès des forces armées qui sont en réalité bien plus capables que celles des États-Unis » écrit The Saker en présentant le nouveau livre d’Andrei Martyanov dans un billet du 5 juillet 2018 «Perdre la suprématie militaire »

mercredi 8 août 2018

L’Iliouchine Il-22M11 modernisé, «l’avion de la guerre des étoiles»

« En 2019, les militaires russes seront doté d’un Iliouchine Il-22M11 modernisé tellement truffé d’équipements modernes que les pilotes l’ont surnommé «l’avion de la guerre des étoiles» […] Grâce à sa modernisation, l'aéronef sera transformé en un poste de commandement volant capable d'organiser en temps réel la gestion des groupes terrestres, aériens et spatiaux […]À l'heure actuelle, seuls la Russie et les États-Unis disposent de ce que l'on appelle parfois d'«avions de l'apocalypse», dont la finalité est d'être déployés en cas d'attaque nucléaire » rapporte Sputnik dans une brève du 8 août 2018 «La Russie construit un «avion de la guerre des étoiles»

mardi 7 août 2018

Les systèmes du missile russe R-77-1 assurent la précision de tir de jour comme de nuit et le rendent très résistant au brouillage

« La Russie équipe ses chasseurs MiG-31BM de nouveaux missiles de moyenne portée R-77-1 […] Les systèmes du missile assurent la précision de tir de jour comme de nuit et le rendent très résistant au brouillage » rapporte Sputnik dans une brève du 7août 2018 «Des nouveaux missiles air-air repérés sur un chasseur MiG-31BM (photo) ».

Syrie : en cas d’intervention militaire US, les forces russes cibleraient les 53 navires US de la Méditerranée et du Golfe, y compris leurs 3 porte-avions à propulsion nucléaire


« Le 1er mars, il [Poutine, ndlr] révélait au monde les principales armes de son arsenal et le début de son programme de développement économique. Dans les jours qui suivirent, la guerre se concentra sur la Ghouta orientale. Le chef d’état-major russe, le général Valeri Guérassimov, téléphona à son homologue US, le général Joseph Dunford. Il lui annonça qu’en cas d’intervention militaire US, les forces russes cibleraient les 53 navires US de la Méditerranée et du Golfe, y compris leurs 3 porte-avions à propulsion nucléaire. Surtout, il lui enjoignit d’informer le président Trump des nouvelles capacités militaires de son pays. En définitive, les États-Unis laissèrent l’Armée arabe syrienne et quelques fantassins russes libérer la Ghouta des jihadistes qui l’occupaient » écrit Thierry Meyssan dans un billet du 7 août 2018 «Comment Poutine et Trump mettent fin à la guerre contre la Syrie ».

Su-35/F-35, seuls des essais militaires permettraient de déterminer quel avion est le meilleur

« … il est peu probable que tous les avantages du Su-35 l'aident dans une bataille contre les avions furtifs de cinquième génération américains, le F-22 et le F-35. Néanmoins, le Su-35 peut riposter au F-22 et au F-35 s'il arrive à s'approcher d'eux et à entrer dans sa zone de détection visuelle et infrarouge […] seuls des essais militaires permettront de déterminer quel avion est le meilleur, d'après The National Interest, ajoutant que plusieurs facteurs, dont les armes auxiliaires, le profil de vol et le niveau de formation des pilotes influencent le résultat d'une bataille aérienne » écrit Sputnik dans une brève du 7 aoùt 2018 «Su-35 vs chasseurs furtifs US: qui remporterait la bataille aérienne? ».

lundi 6 août 2018

Afghanit, l'arme secrète du char russe T-14 Armata


« Le char T-14 Armata, dont la conception a été truffée d'innovations par les constructeurs qui ont travaillé à le mettre au point et affiner ses systèmes embarqués, en comprend une qui le rend pratiquement invulnérable aux armes anti-char […] L'arme secrète du char russe T-14 Armata est son système de protection active Afghanit, annonce la revue américaine The National Interest » rapporte Sputnik dans une brève du 6 août 2018 «The National Interest dévoile «l'arme secrète» du char russe Armata ».

samedi 4 août 2018

La puissance militaire américaniste est sans exemple, sans précédent, sans concurrent, sans rien du tout à la fin...

« … la puissance militaire américaniste est sans exemple, sans précédent, sans concurrent, sans rien du tout à la fin... Rien n’a encore été fait. La “contre-révolution” lancée contre le JSF reste à être menée à bien, et personne ne peut assurer d’une évolution positive. Pendant ce temps, l’hypersonique russe fait son chemin à la vitesse qu’on sait. On ne peut à la fois s’effondrer et relever le gant : puisqu’il est admis que nul, jamais, ne dépassera les USA, laissons-les s’écrouler à leur rythme et nous ramasserons les gants dans les décombres... » écrit Philippe Grasset dans un billet du 3 août 2018 «Notes sur l’évolution du JSF à l’hypersonique ».

Les tout nouveaux systèmes russes de guerre électronique Leer-3, Krassoukha et Moskva

« … la Russie utilise en Syrie les tout nouveaux systèmes de guerre électronique Leer-3, Krassoukha et Moskva, d'après Rossiïskaïa gazeta. Le premier est capable de brouiller la liaison satellite ou d'envoyer des SMS, par exemple avec un appel à se rendre. Krassoukha brouille les radars au sol, dans les airs et dans l'espace. Le système Moskva fonctionne en régime passif — tout en restant invisible pour l'ennemi, il scanne les ondes en captant le rayonnement des avions, des missiles de croisière et même des munitions guidées. Les données recueillies sont transmises à d'autres systèmes de guerre électronique qui prennent en charge le brouillage des cibles » rapporte Sputnik dans une brève du 3 août 2018 «L'armée américaine aurait ressenti les effets de la nouvelle arme russe ».

mercredi 1 août 2018

La fin de la guerre en Syrie marque la défaite de la globalisation et du capitalisme financier

« Si l’on considère la guerre en Syrie non pas comme un événement en soi, mais comme l’aboutissement d’un conflit mondial d’un quart de siècle, on doit s’interroger sur les conséquences de la cessation à venir des hostilités. Son achèvement marque la défaite d’une idéologie, celle de la globalisation et du capitalisme financier. Les peuples qui ne l’ont pas compris, notamment en Europe occidentale, se placent eux-mêmes à l’écart du reste du monde » écrit Thierry Meyssan en introduction d’un billet du 31 juillet 2018 «Le crépuscule de la guerre ».

L’assassinat d’Assange n’est pas exclu

« … en lisant les documents qu’il a publiés, j’ai vu comment Julian a donné aux gens un aperçu précis des rouages internes de leur propre gouvernement […] Julian Assange et WikiLeaks font partie des cibles privilégiées des censeurs. Ils ont perturbé la censure des grands médias. L’assassinat d’Assange n’est pas exclu. Eh oui, il est aussi important que ça» écrit Richard Black dans une brève du 31 juillet 2018 «Pourquoi les censeurs détestent Assange ». 

mardi 31 juillet 2018

Le bitcoin est la monnaie de l’alt-right

« Grâce à la crypto-monnaie, on peut donc imaginer que les partis nationalistes européens soutenus par Steve Bannon, à l’avenir, n’aient plus à dépendre de quelconque institution. «La cryptomonnaie rend possible la levée d’argent sur la simple base d’une idée, sans avoir à demander la permission à des banques qui vont évaluer vos risques. Là, vous avez un moyen pour parler aux gens via Internet, de leur expliquer votre projet. Et s’ils adhèrent, ils contribuent à faire grandir le mouvement […] le bitcoin est la monnaie de l’alt-right» rapporte Libération.fr dans une brève du 30 juillet 2018 «Avec sa propre crypto-monnaie, Steve Bannon veut stimuler le populisme mondial ».

La frégate russe Amiral Kasatonov surpasse les navires de combats littoraux de l’US Navy

“La frégate de la marine russe Amiral Kasatonov surpasse des navires côtiers américains, constate la plateforme informatique US Business Insider […] La deuxième frégate de la classe Amiral Gorchkov, l'Amiral Kasatonov, est en phase de construction. Elle semble être bien armée, surtout par rapport aux navires de combat littoraux de l'US Navy, une classe de petits navires de combat de surface qui font également face à des retards et ont des problèmes de propulsion» rapporte Sputnik dans une brève du 31 juillet 2018 «Pourquoi la nouvelle frégate russe surpassе celles de la Navy? Des médias US expliquent ».

vendredi 27 juillet 2018

Défense, la marine chinoise dépasse la marine des USA de par le nombre de pavillons

« Les capacités de la Chine pour accroître la puissance navale sont pratiquement illimitées. Dès à présent la marine chinoise dépasse la marine des USA de par le nombre de pavillons, mais ces derniers restent en tête en matière de navire de zone océanique et de sous-marins nucléaires. Compte tenu du rythme très élevé de la construction navale en Chine, il faut croire que ce retard sera rapidement rattrapé dans un avenir assez prévisible » rapporte Nezavissimaïa gazeta dans une brève du 27 juillet 2018 «La Chine accroît sa puissance navale pour dominer en mer ».

L’autodestruction du Corps des Marines US par le « sociétalement correct »

« Mainz est, ou “était” devrait-on plutôt écrire, un lieutenant-colonel du Corps des Marines qui a été sanctionné d’une façon extraordinaire...